Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mardi 30 août 2016

Le Birkat Hamazon dans un autre lieu du repas


🌹Chalom Oubrakha les amis🌹

Le Birkat Hamazon dans un autre lieu du repas


Halakha N°1
a) A priori on est tenu de réciter le Birkat Hamazon sur le lieu même du repas. 

Références : Guémara Bérakhot Page 51B et 53B dans la Michna, Rabbi Moché ben Maimon z.t.l dans le Rambam Chapitre 4 Halakhot Bérakhot chapitre 1, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Siman 184 Saïf 1.

b) la loi sera différente si l’on a agi volontairement ou pas.
Si une personne (sachant la loi) a malgré tout volontairement quitté sa place avant de réciter le Birkat Hamazon, devra obligatoirement retourner à l’endroit où elle a mangé, afin de réciter le Birkat Hamazon.

Références : Discussion entre Beth Chamaï et Beth Hillel dans la Michna voir la Guémara Bérakhot Page 53B, Rabbi Moché Ben Maïmon z.t.l dans le Rambam Chapitre 4 Halakha 1, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Siman 184 Saïf 1, Michna Béroura Siman 184 Saïf Katan 3

Halakha N°2
Si le retour prend plus de 72 minutes ou si on a tout de même récité le Birkat Hamazon à l’endroit où l’on se trouve, bien que l’on ait agit de façon contraire à la loi, on sera quitte (Bédiâvad) a posteriori, du Birkat Hamazon, mais il est recommandé de manger du pain sans la bénédiction de HaMotsi, avant de réciter le Birkat Hamazon.

Références : Guémara Bérakhot page 53b, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh siman 184 Saïf 1, mais le Rav n’a pas tranché la loi, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l  Maguen Abraham siman 184 Saïf Katan 2 et 42, Rabbi Yisraël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 184 Saïf Katan 3 et Siman 167 Saïf Katan 48, Rabbi Haim Yaâkov Sofer z.t.l. dans Kaf Hahaïm Saïf Katan 4, Rabbi Chalom Chaârabi z.t.l. dans Nahar Chalom Saïf Katan 1, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l. dans Torat ‘Haïm Sofer Saïf Katan 2, Rabbi Chnéour Zelman z.t.l. dans le Choul’han Aroukh HaRav Saïf 1, Rabbi Abraham Dantzig z.t.l. dans ‘Hayé Adam Klal 47 Ot 10, Rabbi Yossef Haim z.t.l. dans le Ben Ich Haï Paracha Béaâlotkha Ot 6, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Birkat Hamazon siman 184, Rabbi Eliézer Mélamed Chlita dans Péniné Haalakha Halakhot Birkat Hamazon Siman 13.


Aphorismes de nos sages
Gare-toi des hommes politiques, ils ne cherchent que leur intérêt.
 Pirké Avot
 

Hilloulot* du Mercredi 31 aout  sois le 27 Av.
  • Rabbi  Yéhouda Ptayah z.t.l célèbre kabbaliste auteur de plus de 15 Séfarim
  • Rabbi  Yérou'ham Nissim Elishir z.t.l Rav de Bagdad
  • Rabbi  Raphaël Ochanah z.t.l auteur du "Maré HaYéladim", "Chir 'Hadach".
  • Rabbi  'Havita Chéli z.t.l auteur du  "Brit VéTora".
  • Rabbi  Yits'hak Ché'hiber z.t.l
  • Rabbi Yéhochouâ - Grand-père du Péné Yéhochouâ z.t.l
  • Rabbi Raphaël Ohana z.t.l. de Tivéria
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma *de tout le peuple d'Israël* Amen et en particulier mon épouse Sarah bat Fortuné, Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita, Aaron ben Sarah, Lior Ben Rahel , Simha bat Shafia. Amen

👨❤️‍👨Bonne journée à vous tous❤❤

lundi 29 août 2016

Le Birkat Hamazon abrégé

🌹Chalom Oubrakha et Chavouâ Tov Tov les amis🌹

Lois concernant le Birkat Hamazon abrégé

Halakha N°1

Comme nous l’avons étudié ensembles, remercier Hachem en récitant tout le Birkat Hamazon est très important, et ceci est une marque de gratitude et de reconnaissance envers Hachem.


a) si une personne pense ne pas avoir le temps de  réciter le Birkat Hamazon il sera préférable de le dire sans les Harahaman Hou הָרַחֲמָן הוּא que de ne pas du tout le réciter ou le bafouer.


b) Si vraiment il y a un cas de force majeure, soit que la personne lit l’hébreu, mais très lentement et qu’elle manque de temps pour le réciter ou ne sait pas lire l’hébreu, ou elle risque de ne pas lire le Birkat Hamazon même en sautant ‘les Arahaman Hou’, alors elle récitera le Birkat Hamazon abrégé, comme suit.

Réferences: Rabbi Yossef Its’hak Chlita Yalkout Yossef Halakhot Birkat Hamazon siman 186 Saïf 2 Saïf Katan 2, Rabbi Abraham Yossef Chlita

Halakha N°2


Voici le Birkat Hamazon abrégé en Hébreu :
גם נשים חייבות בברכת המזון מן התורה, לכן אשה שאינה יכולה לברך ברכת המזון בנוסח הרגיל,לכל הפחות שתאמר ברכה זו:
ברכת המזון הקצרה
בָּרוּךְ אַתָּה יי, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, הַזָּן אֶת הָעוֹלָם כֻּלּוֹ בְּטוּבוֹ בְּחֵן בְּחֶסֶד וּבְרַחֲמִים וּממְפַרְנֵס לַכּל ומכין מָזוֹן לְכָל-בְּרִיּוֹתָיו אֲשֶׁר בָּרָא בָּרוּךְ אַתָּה יי, הַזָּן אֶת הַכּל:
נוֹדֶה לְּךָ יי אֱלֹהֵינוּ עַל שֶׁהִנְחַלְתָּ לַאֲבוֹתֵינוּ אֶרֶץ חֶמְדָּה טוֹבָה וּרְחָבָה בְּרִית וְתוֹרָה וְעַל שֶׁהוֹצֵאתָנוּ מֵאֶרֶץ מִצְרַיִם
וְעַל הַכּל אֲנַחְנוּ מוֹדִים לָךְ וּמְבָרְכִים שְׁמָךְ בָּרוּךְ אַתָּה יי, עַל הָאָרֶץ וְעַל הַמָּזוֹן:
רַחֵם יי אֱלֹהֵינוּ עָלֵינוּ וְעַל יִשְׂרָאֵל עַמָּךְ. וְעַל יְרוּשָׁלַיִם עִירָךְ. וְעַל מִּקְדָּשׁךְ וְעַל מַלְכוּת בֵּית דָוִד מְשִׁיחָךְ *
וּבּנֵה יְרוּשָׁלָיִם בִּמְהֵרָה בְיָמֵינוּ בָּרוּךְ אַתָּה יי. בּוֹנֵה בְרַחֲמָיו יְרוּשָׁלָיִם: אָמֵן:
בָּרוּךְ אַתָּה יי, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, אָבִינוּ מַלְכֵּנוּ הַמֶּלֶךְ הַטּוֹב וְהַמֵּטִיב לַכּל. הוּא הֵטִיב לָנוּ. הוּא מֵטִיב לָנוּ. הוּא יֵיטִיב לָנוּ. הוּא גְמָלָנוּ. הוּא גוֹמְלֵנוּ. הוּא יִגְמְלֵנוּ חֵן וָחֶסֶד וְרַחֲמִים וְכָל-טוֹב:
עוֹשֶׂה שָׁלוֹם בִּמְרוֹמָיו הוּא בְרַחֲמָיו יַעֲשֶׂה שָׁלוֹם עָלֵינוּ וְעַל כָּל-עַמּוֹ יִשְׂרָאֵל וְאִמְרוּ אָמֵן:
ועל נסיך שעשית לנו בימי חנוכה
ועל נסיך שעשית לנו בימי הפורים
*בשבת : ורצה והחליצנו ביום השבת הזה
*בראש חודש : וזכרנו לטובה ביום ראש חודש הזה
*בראש השנה : וזכרנו לטובה ביום הזכרון הזה
*ביום טוב ובחול המועד : ושמחנו ביום
*בפסח : חג המצות הזה
*בשבועות : חג השבועות הזה
*בסוכות : חג הסוכות הזה
*בשמיני עצרת : שמיני חג העצרת הזה

Voici le Birkat Hamazon abrégé en phonétique :
Baroukh Ata Ado-nay Elohénou Mélèkh Haôlam hazan col Haôlam bétouvo béh’en béh’ésed ouvrah’amim ouméfarnes lakol oumékhin mazon léckol bériyotav acher bara, Baroukh Ata Ado-nay Hazan et hacol
Nodé lékha Ado-nay Elohénou chéine-h’alta laavoténou érets h’émda tova ouréh’ava bérit vétora véal chéhotsétanou méérets mitsrayim,
Al Hakol anah’nou modim lakh oumévarékhim chémakh, Baroukh Ata Ado-nay al haarets véal hamazon.
Rah’em Ado-nay Elohénou al Yisraël amakh véal Yérouchalayim irakh véal mikdachakh véal malkhout bet David méchih’akh *
Oubné Yérouchalayim bimhéra béyaménou, 
Baroukh Ata Ado-nay boné Yérouchalayim, amen.
Baroukh Ata Ado-nay Elohénou Mélèkh Haôlam avinou malkénou haMélekh hatov véhamétiv lakol
Hou Hétiv, Hou métiv, Hou yétiv lanou, Hou gémalanou, Hou gomlénou, Hou yigmélénou h’en vah’ésed vérah’amim vékh’ol tov.
Ossé Chalom bimromav hou Bérahamav yaassé Chalom Alénou véal Kol Amo Israël véimrou Amen.

Pour Hanouka on ajoute :
véal nisékha chéassita lanou bimé Hah’anouka)

* Pour Pourim on ajoute :
véal nissékha chéassita lanou bimé Hapourim)

* Pour Chabbat on ajoute :
Ourétsé véahalitsénou Béyom Hachabat Hazé)

* Pour Roch Hodèch on ajoute :
Vézokhrénou Béyom Roch h’odech Hazé)

* Pour Péssah’ on ajoute :
Vésaméh’énou Béyom H’ag Hamatsot Hazé)

* Pour Souccot on ajoute :
Vésaméh’énou Béyom H’ag Hasoucot Hazé)

* Pour Chémini Atséret on ajoute :
Vésaméh’énou Béyom H’ag Chémini Atséret Hazé)

* Pour Roch Hachana on ajoute :
Vézokhrénou Béyom Hazikaron Hazé)

Cette version de Birkat Hamazon est basée sur le Rambam et les Richonim.


Références : Rambam Rav Moché Ben Maïmone z.t.l  dans son Sidour  Siman Ahava, Rabbi Moché Isserlas z.t.l  dans Darké Moché siman 191 Saïf 1, Rabbi Yoël Sirkiss z.t.l dans Baït H’adach siman 192, Rabbi Avraham Gombiner z.t.l  dans Maguen Abraham z.t.l siman 192, Rabbi Yéhouda Achkanazi z.t.l dans Béer Hétev 192 Saïf 1, Rabbi Éliya Chapira z.t.l  dans Éliya Rabba siman 187 Saïf Katan 2, Rabbi Mordékhaï Zéèv Ségal z.t.l dans Maguen Guiborim siman 192, Rabbi Nissim Its’hak Palagi z.t.l dans Yafé Lélev siman 191 Saïf Katan 1, Rav Chnéour Zelmann de Lady z.t.l dans choulhan Aroukh HaRav  Siman 187 Saïf 4, Rabbi Eliézer Papo z.t.l dans Hessed Laalafim Siman 187 Saïf Katan 1, Rav Yossef Haïm z.t.l dans Ben Ich Hay Parachat Houkat Ot 11, responsa de Rav Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsiyone volume 2 Perek 46 Ot 25, Rabbi Yaakov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf Hahaïm Siman 187 Saïf Katan 4, Rabbi David Yossef z.t.l  dans Halakha Béroura Siman 187 Saïf Katan 2 page 536, Rabbi Tsiyon Moutsafi Chlita question numéro 92680 et 99103, Rav Yossef Simha Guinzbourg Chlita, Rav Menaché Israël, Rav Étane Zanbakh Chlita, Rav Yossef Apirione Chlita, Rav Yaakov Ariel Chlita dans le Sidour Avodat Israël, Rav Elie Kahan Chlita, Rav Yossef Elnékavé Chlita.

Aphorisme de nos sages
Transforme le présent en éternité à la place de le transformer en passé !
Rabbi Nahman de Breslev


Hilloulot des Tsadikim
Rabbi  Chmouel Baroukh Aliazorov z.t.l auteur du "Davar Chmouel".
Rabbi  Yaâkov Méchoulam z.t.l auteur du "Yéchouât Yaâkov".
Rabbi Ephraïm Zalman Margaliot z.t.l
Rabbi Moché Meïzlich z.t.l
Rabbi Chmouel Bensour z.t.l. de Fez
Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

samedi 27 août 2016

Lois général du Birkat Hamazon

🌹Chalom Oubrakha et Boker Tov les amis🌹

Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen et en particulier mon épouse Sarah bat Fortuné. Amen

Halakha N°1
Aussi bien les hommes que les femmes (même pendant leurs menstruations) doivent réciter le Birkat Hamazon après avoir mangé 29g de pain et s’il y a des gens qui risquent de ne pas réciter le Birkat Hamazon, le maître de maison doit le réciter à voix haute tout en pensant à les acquitter et ces derniers, doivent bien écouter et penser de se rendre quitte de leur obligation.

Références : Guémara Bérakhot, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh Siman 185 Saïf 3, et 186 Saïf 1, Ben Ich Haï z.t.l 1ère année Parachat Houkat  Saïf 11, Yalkout Yossef Halakhot Birkat Hamazon Siman 185 Saïf Katan 6, Rav Éliyahou Biton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 57 Halakha 16.

Nous avons rapporté qu’il faut comprendre la traduction des passages pour lesquels nos Sages affirment qu’il est très recommandé d’en connaître le sens.
Voici les passages pour lesquels nos Sages insistent sur la compréhension :

a) La 1ère phrase du “Chémâ Israël”
b) la 1ère bénédiction de la “Amida” (Maguen Abraham).
c) les 3 premières bénédictions du Birkat Hamazon
d) la phrase Potéah’ ete Yadékha du “Achré” qui dit “Tu ouvres Ta main et rassasies tout être vivant selon sa volonté”.
En cas d'impossibilité, il est préférable de lire le « Birkat Hamazone » dans sa langue natale.

Références : Rabbi Yossef Karo Z.T.L.  dans le Choul’han Aroukh Ora’h Haïm siman 60 chapitre 5, Choul’han Aroukh Ora’h Haïm chapitre 101 siman 1, Rabbi Ytshak Yossef chlita dans Yalkout Yossef  Halakhot Téfila siman 111 page 393, Rabbi Israël Méïr Hacohen Z.T.L dans Michna Béroura siman 60 Saïf Katan 11, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura siman 101 Saïf Katan 15 et 16, Psaume 145 verset 16.

Aphorismes du Pirké Avot
Trois choses nous dévoilent l’intériorité d’un homme :
a) La bouteille (de vin)
b) la bourse
c) et la colère.

Hilloulot des Tsadikim du 24 Av
Rabbi Richon L'Tsion (Grand Rabbin séfarade).Yits’hak Koubo HaChéni z.t.l
Rabbi Moché Malka z.t.l 
Rabbi Yichmaël  Cohen Il était le Rav de Tsfat z.t.l
Rabbi Mordékhaï Dov Zilberman z.t.l
Rabbi Aharon ben H’assoun auteur du "Maté Aharon" et "Zéva'h Toda".
Rabbi Éphraïm Zelmann Margulies z.t.l auteur du "Maté Éphraïm", "Beth Éphraïm" et "Olélot Éphraïm".
Rabbi Avraham Ezra Avadaï Shayo z.t.l Il était le Roch Yéchiva de la Yéchiva Porat Yossef.
Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

jeudi 25 août 2016

Lire le Birkat Hamazon sans le comprend.


Lire le Birkat Hamazon  (action de grâce) sans le comprend

Halakha N°1
Même si on ne comprend pas l’Hébreu il est préférable de réciter le Birkat Hamazon en Hébreu et la personne est tout de même quitte de son obligation (il y a une distinction entre s’acquitter de son obligation et comprendre le sens du texte).
Références  Rabbi Abraham Gombiner z.t.l  dans Maguen Abraham Siman 193, Rabbi Haïm David Azoulay z.t.l  dans le responsa Haïm Chaal volume 2 siman 11, Rabbi Haïm de Valogine z.t.l dans Néfech Ha’haïm Chaâr 2 fin du chapitre 13, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l  dans Biour halakha Siman 62, Rabbi Moché bar Maïmon z.t.l  dans le Rambam Halakhot Téphila Pérek 1 halakha 4, Rabbi Moché Feinstein z.t.l. dans son Responsa  Iguérot Moché Siman 55, Rabbi Moché Sofer z.t.l dans le Responsa Hatam Sofer volume 6 Saïf 84, Rabbi Mordékhaï Yafé z.t.l dans le Lévouch Siman 193, Rabbi Mordékhaï Zéèv Ségal z.t.l  dans Maguen Guiborim Siman 62 Saïf Katan 1, Yad Éphraïm Siman 101, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer volume 5 section Ora’h Haïm Siman 12, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l  dans Kaf Ha’haïm Siman 62 Saïf Katan 3 et Siman 193 Saïf Katan 4, Rabbi Yéhouda Ben Chémouel Éhassid z.t.l dans Sefer hassidim Siman 18, Rabbi Yéhyiel Mickal Halévy Epstein z.t.l  dans Âroukh HaChoul’han Siman 101 et 185, Rabbi Yits’hak Louria Arizal z.t.l, dans le Chaâr Hakavanot Drouch 8, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 185 Saïf 1, Rabbi Yoël Sirkiss z.t.l  dans le Baït H’adach Siman 193 et 124, Rabbi Yossef Haïm z.t.l  dans Rav Péâlim volume 1 section Yoré Déâ Siman 56, Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l. de Voutchatch dans le Péri Mégadim (Echel Abraham) Saïf Katan 5.

Les décisionnaires de la Halakha conseillent aux personnes qui ne comprennent pas l’Hébreu de comprendre au minimum le sens général du texte.
Références  Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l. de Voutchatch dans le Péri Mégadim Saïf Katan 5, Yad Éphraïm Siman 101, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 101 Saïf Katan 14 et dans Birour Halakha et Chaâr Hatsiyoun Siman 62 Saïf Katan 3, Rabbi Haïm Yaâkov Sofer z.t.l. dans Kaf Hahaïm Siman 101 Saïf Katan 16.

Halakha N°2
Si une personne n’arrive pas à lire en hébreux, elle pourra réciter le Birkat Hamazon dans n’importe quelle langue qu’elle comprend.
Références : Michna Sota Page 32a et 33a, Yéchaâya chapitre 29, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh Siman 185 et Siman 62 Saïf 2, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans Maguen Abraham Siman 101 saif Katan 5, Rabbi Chémouel Abouhab z.t.l. dans le responsa Dvar Chmouël Siman 321, Responsa Hélkat Yoav volume 2 Siman 1, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Âroukh HaRav Siman 185, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura volume 4 page 401, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Siman 62 Saïf 3 et Siman 101 Saïf 14, Rabbi Yéhouda Ben Chémouel Éhassid z.t.l  dans Séfer Hassidim Siman 588 et 785, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 185 page 307. Saïf 2. Rabbi Zéèv Wolf Layter z.t.l dans Responsa Beth David Ora’h Haïm Siman 86.

Voici 5 raisons pour lesquelles il est nécessaire, a priori, de prier en hébreu :

a) L’hébreu est la “langue Sainte” par excellence,
b)  l’hébreu est divin,
c)  L’hébreu est la seule langue que les anges comprennent et nous avons besoin d’eux pour élever nos prières auprès d’Hachem,
d)  Hachem s’exprime à ses Prophètes qu’en Hébreu,
e) Lorsque l’on prie en hébreu, on est assuré que la prière est exactement celle que les Prophètes et les Sages ont instauré sans en déformer le sens,
f) l’hébreu est supérieur et au-dessus de tous les autres dialectes.

À priori, il faut comprendre ce que l’on dit dans nos prières, pour y accéder, la meilleure solution est d’apprendre l’hébreu, tout d’abord à le lire, ensuite comprendre la traduction des passages pour lesquels nos Sages affirment qu’il est très recommandé d’en connaître le sens.

Références : Choul’han Âroukh Ora’h Haïm Siman 60 chapitre 5, Rabbi Israël Méïr HaCohen dans Michna Béroura Siman 60 Saïf Katan 11, Choul’han Âroukh Ora’h Haïm chapitre 101 Siman 1, Rabbi David Yossef dans Halakha Béroura Siman 101 Saïf Katan 15 et 16, Psaume 145 verset 16.

L’ampleur de cette langue est très puissant à tel point que les autres langages ne peuvent traduire l’hébreux dans toute sa profondeur cette langue restera inégalée.
Références  Michna Sota page 32a, Rabbi Yits’hak Elfassi z.t.l. dans la Guémara Bérakhot page 7a, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Âroukh Siman 111, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura page 382 voir les commentaires.

Aphorismes de nos sages

Une belle prière dépend de sa préparation

Hilloula du 22 Av

Rabbi Mordékhaï bar Hillel z.t.l auteur du Mordékhaï
Rabbi  Raphaël Be'her Meyouhass z.t.l auteur du "Min'hath Bikourim".
Rabbi  Eliyahou Dushnitzer z.t.l
Rabbi David Mergui z.t.l

Hilloula du 23 Av
Rabbi Yaâkov Kaniewsky z.t.l - Le Stèïppler auteur du Kéhilat Yaâkov
Rabbi Mordékhay David Frankel z.t.l de Parmichlane
Rabbi Abraham Chapira z.t.l
Rabbi Moché Adess z.t.l grand Kabbaliste de Jérusalem
Rabbi Magoss Sebag z.t.l de Djerba

כג. רבי נתן ב”ר אברהם דב כהן זצ”ל, משגיח ישיבות “אהל יעקב” ו”קרית מלך”, תשס”ח
כג. רבי חזקיה יהושע שבתאי אב”ד לספרדים בירושלים, תשט”ו
כג. רבי דוב בעריש גוטליב, מח”ס יד הקטנה על הרמב”ם
כג. רבי שמואל כהן יצחקי סבו של הרב משמרות כהונה, תקס”ד
כג. רבי אברהם דמרי מרבני העיר גאבס, מח”ס חסד ורחמים, תש”י
CHABBAT CHALOM 

mercredi 24 août 2016

De recouvrir le pain et les couteaux avant le Birkat Hamazon.


De recouvrir le pain et les couteaux avant le Birkat Hamazon.

Halakha N°1
Pendant la semaine (sauf le Chabbat et Yom Tov) nous avons l’habitude de recouvrir les couteaux  avant de réciter le Birkat Hamazon, car le couteau enlève la vie et la table prolonge la vie, de même la table est comparable au Mizbéah à un autel qui prolonge la vie et sur ce dernier il n’y a pas de fer.
Références : La table est comme un autel voir Guémara Haguiga page 27a, Guémara Haguiga page 55a, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh Siman 180 Saïf Katan 5, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans Darké Moché Saïf Katan 2, Séfer Rokéah Siman 332, Rabbi David Aboudraham z.t.l page 320, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura volume 9 page 274, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Haï z.t.l 1ère année Parachat Houkat  Saïf 6, Rabbi Haïm Yaâkov Sofer z.t.l. dans Kaf Hahaïm Siman 180, Rabbi Yisraël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 180 Saïf 5 Saïf Katan 11.

Halakha N°2
Il est recommandé de recouvrir le pain lorsque l’on récite le Birkat Hamazon, parce que la bénédiction ne repose que sur ce qui est caché de l’œil.  D’autres couvrent le pain que s’ils récitent le Birkat Hamazon avec un verre de vin.

Références : Guémara Taânit 5b, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans Birké Yossef  Siman 180 Saïf  2 au nom de son arrière-grand-père Rabbi Abraham Azoulay z.t.l, Léket Hakatsir page 158 et dans Minhagué Ha’Hida page108, Rabbi Âmram Abouravia z.t.l dans le Nétivé Âm page 119, Rabbi ‘Habib Tolédano z.t.l. dans  Pé Yécharim page 28, Rav Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 57 Halakha 12.

Aphorismes du Pirké Avot
Ne regarde pas la cruche mais ce qu’elle contient.

Hilloulot des Tsadikim
Rabbi Yaâkov Orenchtein z.t.l
Rabbi  David ben Ména’hem Mendel z.t.l de Kosov auteur du "Tzema'h David".
Rabbi  Aharon Rokéah z.t.l, Admour de Belz
Rabbi  'Haïm Soloveitchik z.t.l de Brisk
Rabbi Yaacov Haï Zrihan z.t.l de Tibériade auteur du  "Bikouré Yaâkov".
Rabbi Méïr Benlolo z.t.l de Jérusalem
Rabbi Yaacov Bensourz.t.l  de Fès




mardi 23 août 2016

Quelle quantité de pain nous contrains de réciter le Birkat Hamazon

Quelle quantité de pain nous contrains  de réciter le Birkat Hamazon?

Halakha 1
Nous avons rapporté que le Birkat Hamazon est composé de 4 bénédictions :
a) La 1ère bénédiction (Celui qui nourrit), Hachem pourvoit en nourriture le monde entier elle fut composée par Moché Rabbénou.

b) La 2ème bénédiction : une fois entré en Terre d'Israël,
Al Haarets (bénédiction de la Terre), instituée par Yéhochouâ (Josué) ce paragraphe remercie également Hachem pour l'Alliance de la Circoncision, pour l'Exode d'Égypte et pour la Torah.

c) La troisième bénédiction : Boné Yérouchalaïm (bénédiction de Celui qui construit Jérusalem), instituée par David et Chlomo évoque également la lignée des rois descendants de David et de reconstruire la ville sainte de Jérusalem avec la venue de Machia'h.

d) La quatrième bénédiction de HaTov Véhamétiv, instituée par les sages de Yavné il y a environ 1870 ans, c’est une prière générale de gratitude à Hachem. Il est « le Roi qui est bon et qui fait le bien pour tous ».
Références : Talmoud Babli Guémara Bérakhot page 48.

Halakha 2

La Torah dans Deutéronome chapitre 8, verset 10 nous dit : « Tu mangeras et seras rassasié et béniras Hachem pour la bonne terre qu'Il t'a donnée »
Les Sages expliquent que «: « Tu mangeras et seras rassasié » est une quantité de 29 grammes de pain.

Références : livre de la Torah dans Dévarim chapitre 8 verset 10, Guémara Bérakhot Page 48b voir Rabbi Chlomo ben Aderet z.t.l. dans le Rachba aussi Rabbi Moché ben Na’hman z.t.l. et Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Beth Yossef siman 187, Guémara Bérakhot Page 51B et 53B, Rabbi Moché ben Maïmon z.t.l. dans le Rambam Chapitre 4, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh siman 184 Saïf 6 et 189 Saïf 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura siman 184 Saïf 6 Saïf Katan 4, 21 et 22.

Aphorisme de nos sages
L’honneur de ton ami doit être aussi cher que le tien. 
Pirké Avot

Hilloulot du 20 Av
Rabbi  Ben Tsion Elkalai z.t.l auteur du  " 'Hemdat Yérouchalaïm".
Rabbi  Levi Yits’hak Schneerson z.t.l père du Admour de Loubavitch Ména’hem Mendel,
Rabbi  Mordékhaï El'hayak z.t.l de Tunisie
Rabbi  Nissim Chabad z.t.l auteur du  "'Hen Tov".
Rabbi  Yéhouda Zara'hiyah Azoulay z.t.l arrière petit-fils du 'Hida
Rabbi Yéhouda Tolédano z.t.l. de Meknès
Rabbi Yossef Wizman z.t.l. de Marrakech