Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

lundi 25 juillet 2016

Rabbi Yitshak Hay Taieb z.t.l. 4eme partie

Règles concernant la semaine de Tichâ Béav pour l'année 2016


Règles concernant la semaine de Tichâ Béav pour l'année 2016 


HALAKHA 1
Cette année 2016 pour la plupart des Séfaradim il n’y a pas de semaine de Tichâ Béav, il sera donc permis pour les Séfaradim, jusqu’au vendredi 12 aout 2016 :
  1. De coudre du linge neuf,
  2. De prendre un bain d'agrément,
  3. Se doucher à l’eau chaude et au savon,
  4. Laver et repasser le linge, les serviettes, les draps et les tapis.
  5. De coudre du linge neuf,
  6. De cirer les chaussures,
  7. De nettoyer toute la maison,
  8. D’écouter la musique pour une Simah d’une Mitsva (Mila, Siyoum Massekhet….)
  9. De faire du jardinage
  10. De mettre du linge de corps même neuf (chaussettes, linges de corps).
  11. De mettre du linge qui ne nécessitent pas la bénédiction de Chéhé’hiyanou chemise, pyjamas….
  12. Pour des vêtements neufs de valeur, ex : costumes, ensembles… il est préférable de les revêtir en l’honneur de Chabbat, avant Roch Hodech Av.
  13. Se couper les cheveux pour les hommes et les femmes et se raser (avec un rasoir permis), jusqu’à la veille de Tichâ Béav. Mais nos Sages Séfarad, nous conseillent de ne pas se couper les cheveux, une semaine avant Tichâ Béav, afin de rentrer dans le jeûne en condition.
  14. De se couper les ongles, mais il est bien de les couper avant.
  15. De manger de la viande et de boire du vin, jusqu’à Roch Hodech Av,
Références :Talmoud Babli Guémara Taânit page 26a et 30a, Talmoud Yérouchalmi Guémara Taânit Pérek 4 Halakha 6, Rabbénou Acher z.t.l. dans le Roch Siman 32, Rabbi  Nissim le Ran dans la Guémara Taânit page 30a, Rabbi  Yom Tov Achvilli z.t.l  dans le Responsa  Ritva Siman 200, Rabbi  Yossef Karo z.t.l.  dans le Choul’han Aroukh Siman 551 Saïf 4, Rabbi  Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa  Yabiâ Omer Volume 3 section Ora’h Haïm Siman 31 Saif Katan 3 et 4 et dans Yabiâ Omer volume 5 section Ora’h Haïm Siman 41 et dans Yéhavé Daât volume 3 Siman 39 et dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 38 et dans Halikhot Ôlam volume 2 page 143, Rabbi  Aharon Azriel dans son Responsa  Kéfi HaHaron volume 2 section Yoré Déâ Siman 1,Rabbi  Chémouel Vital dans Chaâr Hakavanot page 89 Amoud 3, Rabbi  Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans son Responsa  Mah’zik Bérakha section Yoré Déâ Siman 9 Ot 2 et Ot 4, Rabbi  Tom Tov Israël dans son Séfer  Minhagué Mitsraim Siman 551 Ot 60, Rabbi  Tsidkiya Ben Abraham Harofé z.t.l  dans Chiboulé Haléket Hachalem Siman 264, Rabbi  Yitshak Atia z.t.l. dans son Séfer Zérâ Yitshak Siman 14, Rabbi Yitshak Yossef Chlita dans son Yalkout Yossef section Orah Haim Siman 551, Rabbi Tsion Aba Chaoul dans Or Létsiyon Volume 3 Chapitre 27.

HALAKHA 2
16) Acheter des livres d’étude de Torah, surtout si c'est une opportunité qui ne se représentera pas après Tichâ Béav, mais il est toujours mieux de s’en abstenir.
Références :Rabbi Tsiyon Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsiyone volume 3 Perek 26 Siman 1, Darké Halakha page 404, Rabbi  Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l dans Halikhot Chlomo page 416, Rabbi  Ovadia Yossef z.t.l.  dans H’azon Ovadia Taânit page 168,

Les lois mentionnées dans la Halakha 1, ne concernent pas la viande pour une personne non autorisé.

Celui qui s’impose la H’oumra et de faire comme si il y avait la semaine de Ticha Béav (même si il n’y as pas de semaine pour cette année) que la bénédiction repose sur lui.
Références : 2ème avis de Rabbi  Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh Siman 551 Saïf 4, Rabbi  Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa  Yabiâ Omer Volume 3 Siman 31 Saif Katan 4 et dans Halikhot Olam Volume 2 page 143, Rabbi Yitshak Yossef Chlita dans son Yalkout Yossef section Orah Haim Siman 551 Halakha 11, Rabbi  Yossef Haim dans son Ben Ich Haï Chana 1 Parachat Dévarim Saïf 12, Rabbi  Tsion Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa  Or Létsiyone Volume  3.

Les Achkanazim les Yéménites et certains Séfaradim du Maghreb son plus stricte et s’impose la H’oumra de tous ce qui est mentionné dans la Halakha 1 et ce depuis le 17 Tamouz.

Demain avec l'aide d'Hachem nous étudierons ces lois.

Aphorisme du Baal Chem Tov
Les Rabbanim sont comparables à des barrages qui renferment des connaissances et si la pression des eaux est trop forte et qu'une brèche même très infime apparaît, tout risque de s'écrouler. 

Hilloulot 20 Tamouz
  • Rabbi Avraham 'Hayim Naé z.t.l, Né à Hevron en 1890 Possek et autorité halakhique, En 1912, il a publié son Hanokh LaNoar, qui contient les lois nécessaires pour les jeunes bar-mitzvah, auteur des livres "Chiouré Guécher Ha'Hayim" et "Ketsot HaChoul'han" et Shénot Haim, sur Kitsour Choul'han Aroukh pour les séfarades. Décédé en 1954.
  • Rabbi Mena'hem Yechouâh z.t.l, de Jérusalem. Décédé en 1965.
  • Rabbi 'Hayim Chaoul Karelitz z.t.l, Av Beth Din de Badatz Cheerit Israël, Machgia'h Rouhani de la Yéchiva de Beth Meïr et du Talmoud Tora Tachbar, neveu du 'Hazon Ich, il étudia à Kosovo, Baranovitch (sous la direction du Rav El'hanan Wasserman z.t.l) et Kaimetz (sous Rav Baroukh Ber Leibowitch z.t.l, et Lomza à Peta'h Tikva. (1912 - 2001).
  • Rabbi Nissan Nata Hanover z.t.l,, auteur de Yaven Hamétsoula (Décédé en 1683).
  • Rabbi Yisrael de Rikel z.t.l, assassiné en Kavakaz H.Y.D. (1823).
  • Rabbi Moshé Yehouda Twersky z.t.l,  de Trisk-Chelm, auteur de Imré Mi (Décédé en 1937).
  • Rabbi Avraham Yitshak Bloch z.t.l,  rosh yeshiva de Telsher, Rav Avraham Yitshak a assumé la direction de deux yeshivot et la ville de Telshe dès  l’âge de 35 ans. (Décédé en 1941),
  • Rabbi Hillel Lichtenstein z.t.l,, Rav de Krasna (1979).
  • Rabbi Betsalel Rakow z.t.l, né à Francfort, Allemagne en 1927. Son père est le Rav Yom Tov Lipman z.t.l, le Rav quitte Anvers pour l’Angleterre à Gateshead. En 1956, il est devenu le rosh yeshiva de Etz Haim à Montreux, en Suisse, où il a développé une relation étroite avec Rav Yehiel Weinberg z.t.l et le Briske Rav z.t.l. En 1963, il est devenu le Rav de Gateshead, où il est resté jusqu'à son décès en 2003. Il est l'auteur de Birkat Yom Tov.

Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

dimanche 24 juillet 2016

Le but de ces semaines douloureuses.

Chalom Oubrakha et Boker Tov les amis
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  

Le but de ces semaines douloureuses.

Halakha No 1
Du 17 Tamouz jusqu'au 9 Av au soir, du dimanche 24 juillet  au dimanche 14 aout 2016 sois 21 jours, nous rentrons dans la période de Ben Hamétsarim, (les 3 semaines de deuil)

Nous devons réduire au maximum les marques de joies et de festivités. (Nous expliquerons les détails de ces lois Bézrat Hachem).

Il s'agit ici de coutumes, respectables, mais qui varient suivant les communautés et les traditions.

Pour ma part, je vous enverrais la loi et non la coutume avec ces références et celui qui veut être plus strict que la bénédiction l’accompagne.

N'oublions jamais que le but de ces pratiques est de nous aider à faire Téchouva, de demander à Hachem d’emmener son Machiah et aussi nous rappeler l'unité du peuple d’Israël, ce qui est l'essentiel.

Références :Talmud Babli Guémara Taânit 29a, Ekha Rabba chapitre 1 Ot 30, Midrach Chohar Tov sur Téhilim chapitre 17, Rabbi Moché Bar Nahman z.t.l. dans le Ramban, sur la parachat Kora’h Bamidbar chapitre 16 verset 21,Rabbi Moché Bar Maïmon z.t.l  dans le Rambam lois des jeûnes chapitre 5 Halakha 1, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 551 Saïf 1 et Siman 552 saif 1, Rabbi Yaâkov Amdin z.t.l. dans son sidour Bet Yaâkov lois sur Ticha BéAv , Rabbi Israël Meïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura  Siman 551, Rabbi ‘Haïm Falaggi dans son responsa Moëd LéKol ‘Haï chapitre 10 halakha 4 sur la prophétie d’Amos.

Halakha No 2
Le deuil du 17 Tamouz jusqu'au 9 Av, rappelle aussi, toutes les longues périodes de violences et de cruautés organisées contre les Juifs à travers son histoire.
Il est d’ailleurs incroyable de noter que selon la tradition, de nombreux événements tragiques se déroulèrent précisément pendant cette période :
a) La destruction des deux Temples,
b) Expulsion des Juifs d’Angleterre en 1290,
c) Exterminations des juifs par les croisés,
e) Expulsion des Juifs de France par Philippe 4 en 1306,
f) Expulsion des Juifs d’Espagne en 1492,
g) Décret de l'expulsion par les rois catholiques d'Espagne,
h) L’annonce de la 1ere et 2eme Guerre mondiale…
Cette période fut donc des semaines douloureuses et terribles pour le peuple d’Israël.
C’est pour cela que pendant cette période, nous avons la tradition de marquer un arrêt de réflexion par certaines restrictions.
Références :Rabbi David Halévy Ségal z.t.l  (Taz) dans Touré Zahav Oh HaHaïm section Ora’h Haïm Siman 493 Saïf 2, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l  dans le Maguen Abraham Siman 493 Saïf Katan 5, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l  dans Michna Béroura Siman 493 Saïf Katan 15, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Haalakha Halakhot Zmanim OuMinhagué Avélout Siman 2 note 4, Rabbi Chlomo Zelmann Grousman Chlita dans son Séfer Sidour Péssah Kéhilkhato Siman 12 Saïf 1 et 3, Séfer Halahab Siman 7 Saïf 21, Rabbi Daniel Sperber dans son Séfer Minhagué Israël volume 1 page 101 et 111 et volume 4 page 237 à 241, Rabbi Simha Rabinovitch dans Piské Téchouvot Siman 493 Saïf 43, voir Rabbi Yéhouda Loew Ben Betsalel z.t.l. dans le Séfer Maharal dans les Hidouché Hagadot de la Guémara Yébamot 62b.


La vertu d'un homme, consiste, à être capable de transformer,  ces « ennemis » en amis.


Hilloulot du 19 Tamouz
Rabbi Abraham Halévy Patel z.t.l. auteur de VaYomer Abraham (décédé en 1981)
Rabbi Aharon Chémouel Koidnober z.t.l. de Karaka auteur du Birkat Chémouel (1678)
Rabbi Bentsion Abba Chaoul z.t.l. Roch Yéchivah de Porat Yossef auteur de Or Létsion (1924- 1998)
Rabbi Chaoul Israël z.t.l. auteur Erets Hémda (1995)
Rabbi Chaoul Sathon Dabah z.t.l. auteur du Dvar Chaoul
Rabbi Chémouel Hominer z.t.l. Yérouchalayim, auteur du Eved HaMelekh sur le Houmach, et Ikaré Dinim résumé des lois du Lachon Harâ
Rabbi Chlomo Hakim z.t.l.  auteur du Kissé Chlomo
Rabbi David HaCohen z.t.l. auteur du Divré David
Rabbi Eliezer Yéhoudah Finkel z.t.l. Roch Yéchivah de Mir (décédé en 1967).
Rabbi Meir ben Yoseph Téoumimz.t.l. le père du Pri Mégadim
Rabbi Menahem Nahoum z.t.l. de Skver- Boro Park (1946)
Rabbi Yaakov Attias z.t.l
Rabbi Yéhoudah ben Âtar z.t.l. Av Beth Din et Roch Yéchivah de Fès étudiant de Rabbi Vidal HaTsarfati z.t.l. et Rabbi Menahem Serero z.t.l. auteur du Minhat Yéhouda sur la Torah. (1656-1733)
Rabbi Yits'hak Aïzik Halevi Herzog z.t.l. grand rabbin d'Irlande et plus tard en Israël auteur du Hékhal Yits'hak (1888-1959)
Rabbi Yona Stenzel Youzam z.t.l.  l’initiateur de la Halakha et Michna Yomit (1958)
Que le méritent des Tsadikim soit une protection pour tout le peuple d'israel, Amen


samedi 23 juillet 2016

Le 17 Tamouz qui tombe Chabbat et repoussé au dimanche comme cette année 2016


Chalom Oubrakha et Boker Tov les amis
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  

Halakha No 1
Le 17 Tamouz qui tombe Chabbat et repoussé au dimanche comme cette année 2016
Quand le 17 Tamouz n’est pas repoussé au dimanche, si il y a une Mila le 17 Tamouz (qui tombe en son temps), le Mohel, le père de l’enfant, le Sandak ou encore un Hatan dans les 7 jours de son mariage, ont l’obligation de jeûner.
Par contre pour cette année 5776/ 2016, le jeune du 17 Tamouz tombe Chabbat et il est repoussé au dimanche 24 juillet 2016 soit le 18 Tamouz,  par conséquent, seulement
     a)    le H’atan dans les 7 jours de son mariage,
     b)   le Mohel,
     c)    le père de l’enfant
     d)    le Sandak
Seront autorisés après la moitié de la journée (après Hatsot), environ vers 13h30 pour Israël, casser le jeune et manger mais après avoir prié Minha mais les autres personnes jeunerons.
Mais s’il y a dans la synagogue une coutume de jeuner ont devra suivre la tradition de l’endroit.
Références : Guémara Érouvin, page 40b, Rabbi Méïr de Rothenburg z.t.l. dans  le MahaRam de Rothenburg Siman 227, Rabbi Yossef Karo z.t.l  dans le tour Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm  Siman   559 Saïf  9, Rabbi Éliya Chapira z.t.l   dans Éliya Rabba Siman  559 Saïf Ot 25, Rabbi Yaâkov Méchoulam Oreinchteïn z.t.l dans Yéchouôt Yaâkov section Ora’h Haïm Siman 559 Saïf  Katan 5, Rabbi Abraham Danzig z.t.l. dans Hayé Adam Klal 136 Siman 24, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l  dans le Kitsour Choul’han Âroukh Siman 125 Saïf 8, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 559 Saïf  Katan 37 et dans Chaâré Tsioun Saïf  Katan 39, Rabbi Chlomo  Zelmann Auerbach dans Chalmé Moëd page 474,  Rabbi Malkiel Tsvi HaLévy Tenenbaum z.t.l. dans son Responsa Divré Malkiel volume 3 Siman 26, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yéhavé Daât volume 3 Siman 37 et dans le H’azon Ovadia Halakhot les 4 Taâniyot page 46 et 394, Responsa Vayaân Moché section Orah Haim Siman 77, Responsa Kiryat Hana David volume 2 Siman 75, Rabbi Moché Malka Chlita dans son Responsa Vééchiv Moché Siman 36, Rabbi Yits’hak Ben Moché de Vina z.t.l.  dans le Or Zarouâ Halakhot de deuil Siman 140, Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans le Responsa Or Létsiyone Volume  3 Perek 29 Siman 9, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd dans le livre des 4 jeunes Siman 559 Saïf  90, Rabbi Its’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Ora’h Haïm siman 550 et dans Kitsour choulhan Aroukh Yalkout Yossef  Even Haézer Perek 18. et  dans Yalkout Yossef Halakhot des 4 jeunes page 533  Saïf 9 et dans le Kitsour Choul’han Aroukh, Yalkout Yossef dans le chapitre (ceux qui sont obligés de jeûner ou pas) Saïf Katan 7.

Halakha No 2
Les soldats et les gardes de sécurité, qui pourrait être affecté le jour du  jeûne du 17 Tamouz en raison de chaleur excessive, ils seront autorisés de boire comme d'habitude afin qu'ils puissent exercer correctement leurs fonctions.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choulhan Aroukh section Orah Haim siman 554 saif 6, Rabbi Israel Méir Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 554 Saïf Katan 11,  Rabbi Tsiyon Aba Chaoul z.t.l. dans Or Létsiyon volume 3 chapitre 29 saif 10, Rabbi Moché Fenshtein z.t.l. dans Iguérot Moché section Orah Haim volume 4 siman 114, Rabbi Haïm Pinhas Chanberg z.t.l, Rabbané Beth Oraa Tribunal Rabbinique Oel Yossef  question 133469

Les personnes qui souffrent d’un petit maux de tête, pourront prendre un cachet qui n’a pas bon goût, dans un premier temps, essayer de l’avaler sans eau, si ce n’est pas possible, il sera autorisé de prendre un petit peu d’eau et nous avions bien mentionné qu’un violent mal de tête rend exempt du jeûne.
Références : Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l. dans Achré Aïch, Volume 3, page 449, Rabbi Binyamin Houta chlita  dans Ki Ba Moëd, page 15 Saïf Katan 43.

Même si le jeune est repoussé au Dimanche, nulle personne ne peut s’autoriser de manger, sans problème de santé.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh, Siman 550, Saïf 1, Rabbi Éliyahou Chapira z.t.l  dans Éliyahou Rabba 549 Ot 7 , Rabbi Israël Meïr Hacohen z.t.l. dans Biour Halakha Siman 550, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l. dans Sdé Hémed Section 2 Siman 2.


Aphorisme de nos sages
Tends la main à qui en a besoin, tu t'en feras un ami, qu'il soit ton pire ennemi, ou bien ton voisin
Hilloula du 18 Tamouz

Rabbi Abraham z.t.l. (Maskileison) ben Yehouda Leib z.t.l. auteur du Maskil Léétan explication sur la Guémara Moed et Kodashim, Beer Abraham commentaire sur le Talmoud, Nahal Etan sur le Rambam et Yad Abraham sur le Choulhan Aroukh section Yoré Déâ. (1788-1848)
Rabbi Betsalel Rekov z.t.l.
Rabbi Chitrit z.t.l
Rabbi 'Haïm Iffergan z.t.l.
Rabbi 'Haïm Meir Yechiel Shapira z.t.l.  Hongrie- Brooklyn- Bné Brak,  (1907-2007).
Rabbi Marie Yoseph Kapah z.t.l. Yémen - Jerusalem Dayan du Bet Din Hagadol auteur du Emounot VéDéôt commentaire sur le Kouzari sur le Hovat HaLévavot sur les Michnayot et beaucoup d’autres livres il a traduit la lettre de Maïmonide….(1917-2000)
Rabbi Massôd Rafael Ben-Moha z.t.l.  Auteur du Pardes Rimonim.
Rabbi Moché David Ashkenazi z.t.l. auteur du Béer Chéva (1855).
Rabbi Naana z.t.l.
Rabbi Shitrit z.t.l.
Rabbi Shmouel Satine Katz z.t.l. de Frankfort (1719)
Rabbi Yaâkov Aryé z.t.l. fils de Rabbi Shlomo de Rardzimin z.t.l. (1877)
Rabbi Yaâkov Aryé Guterman z.t.l.  Ses Divré Torah ont été écrit dans le Bikouré Aviv sur le Houmash et Divé Aviv sur le Midrash de Bérechit. (1792-1874).
Rabbi Yéhoshoua z.t.l. de Tomoshov (1907)
Rabbi Yéhouda Halévi Eidel z.t.l. de Slonim Zamosc Galice, auteur du Afiké Yéhouda (1757 - 1805).
Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

vendredi 22 juillet 2016

Se laver la bouche fumer ... pendant le jeûne

Chalom Oubrakha et Boker Tov les amis
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  

Se laver la bouche, pendant le jeûne.

Halakha No1
A priori, le jour du jeûne on ne se lavera pas la bouche, mais une personne qui ne supporte pas, sera autorisée à le faire même avec du dentifrice, à condition de ne pas mettre un Réviît dans la bouche (86g d’eau) et à condition de ne pas avaler l’eau et de bien baisser la tête afin que l’eau n’aille pas au fond de la gorge.
Références: Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Beth Yossef Siman 613 au nom du Roch, Rabbi Avraham Danzig z.t.l. dans Hayé Adam Klal 144 Siman 15 Halakhot Yom Kippour, Rabbi Israël Meïr Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura  Siman 567 Ot 11 et 554, Ot 22 et dans Chaâré Tsion Siman 554 Ot 27, Rabbi Yéhoudah Ayache z.t.l. dans son Responsa Minhat Yéhouda Volume 4 Siman 109, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 27, Rabbi Its’hak Yossef Chlita  dans Yalkout Yossef page 534 Saïf 13.

fumer pendant le jeûne

Bien qu’en général il est déconseillé de fumer
Le jour du 17 Tamouz (ainsi que les autres jeun sauf Yom Kippour)  il sera autorisé de fumer, mais en discrétion, si on ne peut se passer de la cigarette.
Références : Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yabiâ Omer volume 1 siman 33 et dans son Responsa Yéhavé Daât volume 5 Siman 39, Rabbi Haïm Sofer Zisman z.t.l. dans son Séfer Mahané Haïm volume 3 siman 41, Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l. de Voutchatch dans Echel Abraham sur le Choul’han Âroukh  siman 567, Rabbi Yéhoudah Ayache z.t.l. dans Maté Yéhoudah Siman  210.

Halakha No 2
Cependant, il est interdit de mâcher un chewing-gum, par contre s’il n’y a pas de goût on pourra le mâcher.
Références :, Rabbi Moché Yona Tsvigu Halévy z.t.l. dans son Responsa Ohel Moché volume 2 Helek Ora’h Haïm siman 113 Ot 2, Rabbi Haïm Mordékhaï Margaliot z.t.l dans  Chaâré Téchouva, Siman 559 Ot 3, Rabbi Israël Meïr Hacohen z.t.l  Michna Béroura, Siman 555, Ot 8, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l  dans Achré Aïach Volume 3 page 487, Rabbi Mordékhaï Éliyahou z.t.l  dans Darké Halakha, page 412, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia, Halakhot des jeûnes page 32, Rabbi Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans Or Létsion, Volume 3 Chapitre 29 Siman 20.

Bien que le jeûne ne débute qu'à l'aube, si quelqu'un se réveille en pleine nuit, il lui est interdit de consommer quoi que ce soit, si il n'a pas émis la condition verbale avant d'aller dormir « si je me lève avant le début du jeûne il me sera permis de m'alimenter.
Références: Rabbi Ovadia Yossef z.t.l.  dans Yéhavé Daât, Rav Its’hak Yossef Chlita  dans Yalkout Yossef Halakhot Moâdim pages 527 à 587,

Il sera permis de prendre avant le jeûne des cachets qui aident au jeûne, “ Tsom Kal ”
Références : Rabbi Yéhoudah Naki Chlita dans son Responsa Maâyan Omer, volume 3, page 117, Rabbi Binyamin Hota Chlita dans son responsa Ki Ba Moëd des 4 jeûnes, page 7.



Un ennemi tient plus de place dans notre tête qu'un ami dans notre cœur, c’est pour cela, qu’il ne faut pas en avoir.

Hilloula du 16 Tamouz
  • Hour z.t.l.  fils de Kalev z.t.l. et Miriam z.t.l., tué en tentant de dissuader les personnes du veau d'or, décédé en 1309.
  • Rabbi Aharon Yossef Baksht z.t.l, Ravi de Shavel, né en Ivye, tué dans l'Holocauste (1867-1941).
  • Rabbi Abraham z.t.l. ben Rabbi Yehouda Leib z.t.l, décédé en 1848.
  • Rabbi Abraham Yéhoshoua Heschel z.t.l., Vienne (1888 - 1967).
  • Rabbi David Halperin z.t.l, Av Bet Din de Zaslav, décédé en 1765.
  • Rabbi Its'hak Leonini Azoulay z.t.l, petit-fils de Rabbi 'Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. le Hida,
  • Rabbi Moché Ben Eliezer David Wolf z.t.l. de Kartshnif, décédé en 1969.
  • Rabbi Chimon Moché Diskin z.t.l, Roch Yéchiva de Kol Torah, auteur du livre Masaât HaMelekh (1932 - 1999). 
  • Rabbi Yaâkov Shamaryahou Deutch z.t.l, Av Beit Din de Houg Hatam Sofer, de Petah Tikva, décédé en 1993.

Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Hilloula du 17 Tamouz
  • Rabbi Benyamin Mekeketz Didi z.t.l, auteur du Yad Benyamin sur Pirké Avot.
  • Rabbi 'Haïm Tsvi Manhiimer z.t.l de Oungvar, auteur du Habédolah, décédé en 1886.
  • Rabbi Its'hak Rappaport Hacohen z.t.l, Turquie - Eretz Israël, auteur du Baté Kéhouna (1680-1755).
  • Rabbi Salman Moutsafi z.t.l.  Bagdad - Erets Israël (1900-1975).
  • Rabbi Shimon Bitton z.t.l, Av Beit Din de France, décédé en 1982.
  • Rabbi Shimon Damari z.t.l. 
  • Rabbi Shlomo de Chamsou z.t.l, auteur du Chorech Ichay.
  • Rabbi Shmouel Darmon z.t.l, Dayan de Tunisie, décédé en 1767.
  • Rabbi Shmouel Yaâkov Weinberg z.t.l, auteur de Hessed Avraham, Rosh Yéchiva de Ner Yisrael à Baltimore (1923 - 1999).
  • Rabbi Yaâkov Yitshak Spiegel z.t.l, Roumanie (1937 - 2001).
  • Rabbi Yéhouda de Toletoulah z.t.l, fils du Rosh, Rabbénou Asher z.t.l. 

Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen



mercredi 20 juillet 2016

Les femmes enceintes qui allaite, fausse couche.

Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  
Les femmes enceintes qui allaite, fausse couche.
Dans nos générations les gens sont plus faibles que dans les anciennes générations, les femmes enceintes et même de moins de 40 jours de grossesse sont exemptées du jeûne du 17 Tamouz, même si elles ne souffrent pas, elles n’auront pas besoin de rembourser le jeûne et n’ont pas besoin de jeûner même quelques heures.

Références: Rabbi Yossef Karo z.t.l.  dans Choul’han Aroukh, Siman 554, Saïf 5, Rabbi Ben Tsion Abba Chaoul z.t.l. dans Or Létsion, Volume 3 Chapitre 25  Siman 7 et aussi au Chapitre 29 Siman 2, Rabbi Yaâkov Amdine Ben Tsvi, z.t.l.  dans le Yaâbets Volume 2 page 202, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 10 section Ora’h Haïm siman 39 et dans H’azon Ovadia lois des jeûnes, page 57, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd  Halakhot des jeûnes page 8 Siman 550 Saïf 5, Rabbi Yékoutiel Yéhouda Halbershtein z.t.l. dans son Responsa Divré Yatsiv Ora’h Haïm siman 231, Rabbi Yéhouda Leb Lezrov z.t.l.  dans Maté Yéhouda Volume 1 Klal 133 Siman 6, Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura Saïf Katan 4 et 5 et dans Biour Halakha Siman 550, Rabbi Haïm Benbenisti z.t.l. dans son Responsa Knesset Haguédola section Or Hahaïm Siman 71, Rabbi Raphaël ben Rav Moché Borenstein z.t.l. dans son Responsa Avné Nézer section Or Hahaïm Siman 540, Rabbi Itshak Yossef chlita dans le Yalkout Yossef, page 531, Halakhot 7 et 8, Rabbi Moché Chtenbokh z.t.l. dans Moâdim Vézmanim Siman 335, Rabbi Haïm Falaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol haï Siman 9 Ot 14.

Une femme qui allaite
Une femme qui se trouve dans les 2 ans après son accouchement :
a) Si elle allaite et qu’elle est en bonne santé, devra jeûner,
b) Si elle allaite et qu’elle se sent faible, elle devra jeûner quelques heures,
c) Si elle est très faible, elle ne jeûnera pas.
d) Si elle allaite la moitié du temps et l’autre moitié elle complète avec des laits synthétiques ou qui a arrêté d’allaiter, mais qui est très faible, ne jeûnera pas.

Références: Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit pages 62, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l. dans le Sdé Hémed section Yom Kippour Siman 3 Ot 1, Responsa Beth Avi Volume 3 Siman 76, Rabbi Ben Tsion Abba Chaoul z.t.l. dans Or Létsion, Volume 3 Chapitre 25  Siman 7, Rabbi Chalom Dov Beer Halevi Voulpa z.t.l. dans Daât Torah Siman 617, Rabbi Yéhezkiel Katsinalfoguen z.t.l dans Knesset Yéhezkiel Siman 71 Ot 30, Rabbi Binyamin Houta chlita dans Ki Ba Moëd Halakhot des jeûnes page 9 Saïf 7.
Une femme qui allaite et qui a une quelconque maladie, même sans danger, une femme en bonne santé qui allaite son bébé malade, même sans danger et dont le médecin lui a dit que le jeûne engendrera une quelconque faiblesse à l’enfant ou que le lait s’arrêtera, sera autorisée à manger pour son bébé, le strict nécessaire.

Références: Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans Birké Yossef siman 554 Saïf Katan 5, Responsa Anhaguot volume 4 siman 130, Rabbi Chmouël Abouhab z.t.l. dans son Responsa Dévar Chmouel Abouhab siman 107, Rabbi Moché Sofer z.t.l. dans le Hatam Sofer volume 6 siman 23, Rabbi Moché Kalfon HaCohen z.t.l. de Djerba dans son Responsa Choèl Vénichal volume 5 siman 87, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 10 section Ora’h Haïm siman 39 et dans Yabiâ Omer volume 5 section Ora’h Haïm siman 4, Ot 5.

Fausse couche
Une femme qui a fait une fausse couche après 40 jours de grossesse, sera exemptée, si c’est avant les 40 jours, il faudra demander l’avis au médecin, qui lui, décidera selon son état de santé si elle jeûne ou pas et si elle se sent faible, elle n’aura pas besoin de demander et elle ne jeûnera pas et si on ne sait pas si c’est avant ou après les 40 jours, on la considérera comme la loi des 40 jours.         
Références: Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l. dans Biour Halakha siman 417 Dibour Hamathil Yolédet, Rabbi Abba Ben Tsion Abba Chaoul z.t.l. dans Or Létsion Volume 3 Chapitre 25  Siman 7, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit pages 59 et 288 et dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 35, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans le Sdé Hémed section Yom Kippour Siman 3 Ot 1, Responsa Beth Avi Volume 3 Siman 76.

Fausse couche
Une femme qui a fait 2 fausses couches et qui est enceinte et dont le médecin déconseille de jeûner, car elle risque de perdre le bébé, mangera même le jour de Tichâ Béav.
Rabbi Chalom Dov Beer Halevi Voulpa z.t.l. dans Daât Torah Siman 617, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit pages 59 et 288 et dans  Yéhavé Daât volume 1 Siman 35.

                                        
                                                 
Avec tes « ennemis », patiente, avec tes amis, pardonne.

Hilloula du15 Tamouz
  • Rabbi Hayim ben Atar z.t.l, le Or Ha'Hayim Hakadoch. Né à Salé, au Maroc en 1696, il est décédé en 1743. Rabbi Hayim passa ses jeunes années à étudier avec son grand-père, dont il porte le nom. En 1742 avec 30 disciples, il arriva en Israël, quatre jours avant Roch Hachana et s'installa à Aco. Rabbi 'Hayim et ses élèves passèrent Yom Kippour dans la cave d'Eliyahou HaNavi sur le Mont Carmel. À Pourim c'était à Tsfat et Méron, où la grande majorité du temps, ils le passaient à étudier le saint Zohar. Il établit à Jérusalem une Yéchiva du nom de Knesset Israël et une seconde yéchiva pour l'étude de la Kabbale. Un de ses étudiants étaient le Rabbi 'Hayim Yossef David Azoulay z.t.l., le Hida, qui à l'époque n'avait que 18 ans.

Histoire de Rabbi Hayim ben Atar z.t.l,


  • Rabbi Aryé Leib Ginzberg z.t.l., le Chaagat Aryé. Né à Pinsk en 1695. Rosh yeshiva de Minsk Rav de Volozhin et plus tard de Metz, en Allemagne. Il est décédé en 1785 (Certains pensent que sa hilloula cest le 28 Tammuz).
  • Rabbi Amram Blau z.t.l., de Yéroushalayim (1894 à 1974). Il était proche de la Brisker Rov et Hazon Ich
  • Rabbi Chimon Moché Diskin z.t.l, Roch Yéchiva de Kol Torah, auteur du livre Masaât HaMelekh", décédé en 1999.
  • Rabbi Chlomo Mechi'ha z.t.l, décédé en 1956.
  • Rabbi Mena'hem Chevi'ha z.t.l, décédé en 1881.
  • Rabbi Moché David Rosenbaum z.t.l.  de Kretshnif de Réhovot. (1969),
  • Rabbi Mordekhai Weinberg z.t.l., Rosh Yeshiva de la Yéchiva Guédola à Montréal, c’était un des derniers experts du Talmoud (1992).
  • Rabbi Nissim Cohen z.t.l le Troisième, juge rabbinique à Nagardan.
Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen