Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mardi 27 septembre 2016

Allumage des bougies de Roch Hachana (Suite)

Allumage des bougies de Roch Hachana (Suite) 1

Halakha 1
La plupart des décisionnaires mentionne qu’il faut quitter la bénédiction  Léadlik Nèr Chèl Yom Tov
Certains ont la tradition de réciter Léadlik Nèr Yom Hazikaron, mais la plupart des décisionnaires mentionne qu’il n’y a pas de source Halakhique à cette coutume.

Références : Guémara Yérouchalmi Pérek Aroé et dans le Pérek Hamévi Kadé Yayin, Guémara Péssah’im 7b, Rabbi Moché Ben Maïmone z.t.l. dans le Rambam Perek 5 Halakhot Chabbat Halakha 1, Rabbi Ôvadia Yossef z.t.l. dans le Responsa Yabiâ Omer Volume 2 Siman 16 et dans Yabiâ Omer volume 9 or Hahaïm Siman 24 page 34 et Yabiâ Omer volume 10 Siman 21 page 29 et dans Yéhavé Daât Volume 3 siman 34, Rabbi Yossef Yits’hak Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Chabbat page 159 et page 552, Chéérit Yossef volume 3 page 387.

Le deuxième soir de Roch Hachana

Le deuxième soir, mardi soir 2015 on allumera les bougies à partir d’une bougie d’une flamme existante puisqu’il est interdit d’allumer une nouvelle flamme un jour de fête, il sera permis d’allumer les Nerot (veilleuses) du 2ème Yom Tov proche de la nuit et il n’y a pas d’obligation d’attendre après la sortie des étoiles ou la fin du 1er Yom Tov.

Références Rabbi Yéchaâya Halévi Horowitz z.t.l. dans le Chlah Hakadoch dans la Guémara Péssah’im page 23, Éliyahou Rabba siman 488 Ot 7, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura siman 514 Saïf Katan 33, Rabbi Yossef Yits’hak Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot coutume de Roch Hachana siman 584 Saïf 9, , Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Siman 599 Saïf 4.

Les femmes allumeront les deux bougies de la fête en récitant la bénédiction mentionnée plus haut :

Halakha 2
Les jeunes filles
Pour la plupart des décisionnaires les jeunes filles habitant chez leur parent allumeront, sans réciter la bénédiction et s’acquitteront de la bénédiction de leur mère.

Références Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm Siman 263 Saïf 6 et 8, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura, Siman 263 Saïf Katan 27 et 28 et 31, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer Volume. 9 Siman 108 et dans Yéhavé Daât, volume 2 Siman 32, Otsar Hadinim page 208, Rabbi Yéhochouâ Zilber dans Az Nidbarou volume 3 Siman 1, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita Yalkout Yossef Halakhot siman 263 Saïf 9 et siman 264 Saïf 2. Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans Rav Péâlim volume 2 Yoré Déâ siman 2 et dans le Ben Ich Hay 2eme année Parachat Noah Ot 11, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l , dans le Birké Yossef siman 263 Saïf Katan 3, Rabbi Chlomo Klouguer z.t.l. dans Tov Taâm Vadaât Mahadoura Tlitaa siman 98, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l dans Responsa Rouah Haïm Siman 223 Ot 2, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav Orah Haïm siman 213 Saïf 7. Les jeunes filles Achkanaz Les jeunes filles Achkanaz habitant chez leur parent allumeront, en récitant la bénédiction. Références Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm Siman 263 Saïf 6 et 8, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb le Maharil Mouline dans son Responsa Maharil Siman 53, Rabbi Ménahem Ségal Flak z.t.l. dans son responsa Hélek Lévy Siman 85, Rabbi Yéhyiel Mickal Halévy Epstein z.t.l dans Aroukh Hachoul’han siman 263 Saïf 7.

Hiloulot 24 Eloul
Le prophète Habakouk z.t.l
Rabbi Israël Meïr HaCohen z.t.l de Radin, l’un des grands leaders de la Torah en Pologne et en Lituanie, auteur de 21 Séfarim, le » ‘Hafets ‘Haïm » sur la médisance, Michna Béroura un commentaire en six volumes sur le Choulhan Aroukh, Ahavat Hessed sur la mitsva de prêter de l’argent, Chem Olam, Commentaire sur Les Parachiyot, Davar Béîto sur la nourriture interdite, Homat Hadat sur le Moussar, Iguérot Hahafets Haim, Kountras Tiférét Adam, Likouté Hlakhot, Mahané Yisrael pour les juifs servant dans les armées non-juifs, Nidhé Yisrael pour ceux qui habite là où il y avait peu de Juifs dans la Torah, Séfer Hamitsvot Hakatsar, Torah Or, Torat Habayit, Tsipita Lichouâ, Zékhor Lémiryam, (1835 -1933)
Rabbi ben Sion Méïr ‘Haï Ouziel z.t.l, Rav de Salonique , Grand Rabbin séfarade en Israel, A 20 ans, il a servi comme Rav de la grande assemblée de Jérusalem et a fondé une école pour orphelins de Jérusalem, auteur du « Michpaté Ouziel ». (1880-1953)
Rabbi David Aminoff z.t.l, Grand Rabbin de Samarkand (1940)
Rabbi Haïm Mélikobski z.t.l Rosh Yéchiva à Safed (1993) Rabbi Its’hak Flusberg z.t.l Né à Tel-Aviv, Rosh Yéchiva à Tiferet Hakarmel a Haifa(1941 à 2004).
Rabbi Ménashé Matlob Sathon z.t.l, l’un des grands leaders de la Torah en Israël, auteur du Kénisiah LéChem Shamayim et Pithé Chochanim (1876).
Rabbi Yéhézkiel Abramski z.t.l Dayan de Sloutsk et Londres, Eretz Yisrael a écrit 25 séfarim, le plus connu est Hazon Yechezkel, un commentaire sur la Tosséfta. (1886-1976).
Rabbi Yossef Baabad z.t.l, auteur du Minhat Hinouck un commentaire sur Sefer HaHinouck, Rav de Tarnapol, Pologne (1874).

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen
et en particulier mon épouse Sarah bat Fortuné,
Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita, Aaron ben Sarah, Lior Ben Rahel,
Simha bat Shafia. Haim Eliézer Ben Tilah Léon Yéhouda ben Rahel véElichä
Anael bat Chlomo Amen

Léilouy Nichmat
De tous les défunts du âm Israël et en particulier
Sarah Bat Rosa z.t.l. Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
Gérard Guerchon Ben Yitshak Fortuné Bat Camille Camouna Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.

dimanche 25 septembre 2016

Allumage des bougies de Roch Hachana




Barouh' Dayan Haémet,
Harav hagaon Yossef H'aïm Sitruk z.t.l nous a quitté pour rejoindre le Olam Haémet.
Une sommité un grand HOMME et remarquable un exemple pour tous  un Tsadik.
Qu'il repose en paix au Gan Eden avec tous les Tsadikim et qu'il prie pour nous Amen
Baroukh Dayan Haémeth
ברוך דיין האמת

Allumage des bougies de Roch Hachana

Halakha 1
Avant le 1er jour de Roch Hachana, il convient de préparer une bougie de 72 heures pour les deux jours de fête.

a) Avant le coucher du soleil,
dimanche 2 Octobre 2016 sois le 1er jour de Roch Hachana avant le coucher du soleil, les femmes allumeront les deux bougies de la fête en récitant la bénédiction avant l’allumage
Références : Rabbi Yits’hak Blazer z.t.l. dans son responsa péri Yits’hak volume 1 siman 6, Rabbi Haïm Élâzar Chapira z.t.l dans Nimouké or Hahaïm siman 529, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans Responsa Halikhot Chlomo Halakhot Chavouôt page 373, Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans le Responsa de Or Létsion Volume 3 Pérek 18 siman 1.

b) Après le coucher du soleil,
Si les femmes non pas réussi à allumer les Nérot  avant le coucher du soleil, elles pourront le faire même si la fête est rentrée (la nuit) d’une flamme déjà existante et de ne pas éteindre l’allumette après l’allumage.
Références : Rabbi Ovadia Yossef z.t.l  dans Yéhavé Daât, volume 3 Siman  34 et dans  H’azon Ovadia Halakhot Yom Tov page 306, Rabbi  Éphraïm Zalman Margaliot z.t.l.  dans Maté Éphraïm Siman 625 Ot 33

c) La bénédiction avant l’allumage des Nérot.
Pour la plus part des décisionnaires même ceux qui allume pour Chabbat les Nérot et ensuite récitent la bénédiction, pour Yom Tov on récitera d’abord la bénédiction avant et ensuite on allumera les Nérot.
Références Rabbi Yossef Karo z.t.l  dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm  Siman  600 Siman  1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l  dans Michna Béroura siman 263 Saïf Katan 27, Rabbi  Éphraïm Zalman Margaliot z.t.l.  dans Maté Éphraïm Siman 263 Ot 27, Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans le Responsa de Or Létsion Volume 3 Pérek 18 siman 1, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l  dans Yéhavé Daât, volume 3 Siman  34, Rabbi Eliézer Mélamed Chlita dans Péniné Haalakha Halakhot HaDlakat Nérot Pérek 2

d) La bénédiction après l’allumage des Nérot.
Certains Achkanazim même pour Yom Tov allument d’abord les Nérot et ensuite ils récitent la bénédiction.
Références Rabbi Abraham Gombiner z.t.l  dans Maguen Abraham siman 263 Saïf 12, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l  de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav siman 263 Saïf 12

e) Ne pas réciter Chéhé’hiyanou
Certaines communautés séfarades et Achkanaz ne disent pas « Chéhé’hiyanou » au moment de l’allumage elle sera prononcée lors des deux soirs au moment du Kidouch.
Références : Rabbi Yossef Bar Moché z.t.l  l’élève du Téroumat Hadéchène dans Léket Yochere page 49, Rabbi Yaâkov Amdine z.t.l  dans le responsa Yaâbets Siman 107, Rabbi Éliézer Papo z.t.l  dans Hessed Laalafim Siman 263 Saïf 5, Responsa Rabbi Ovadia Yossef z.t.l .  dans le responsa Yabiâ Ômer volume 4 Ora’h Haïm siman 24 Ot 10 et dans Yéhavé Daât volume 3 Siman 34 et dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 285  et dans H’azon Ovadia Yamim Noraïm page 62 et 306 et 133 Rabbi Haïm Mordékhaï Margaliot z.t.l dans Chaâré Téchouva siman 600 ot 1, Rabbi Rahamim Palaggi z.t.l dans  Yafé Lélev volume 3 page 103 Amoud 4, Rabbi Abraham HaCohen de Salonique dans son responsa Taharat Hamaïm section 7 Ot 17, Rabbi Ségal Landau z.t.l  dans Dégoul Mirvava siman 163, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l  dans Mah’zik Brakha siman 163 Saïf Katan 27,

f)  Réciter Chéhé’hiyanou
Certain membres des communautés Achkanaz  récite « Chéhé’hiyanou » après avoir allumé la 1ere bougie mais il est préférable de ne pas réciter Amen lors du  Chéhé’hiyanou du Kidouch .
References Rabbi Mordékhay Margaliot dans z.t.l dans Chaâré Téchouva Siman 600 Ot 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l .  dans Michna Béroura Siman 600 Saïf Katan 4, Rabbi Moché Feinstein z.t.l .  dans son Responsa Iguérot Moché Ora’h Haïm Volume 4 Siman 101 Ot 1, Rabbi Yossef Haïm z.t.l .  dans le Ben Ich Hay Parachat Bamidbar Saïf 1, Rabbi Moché Feinstein z.t.l .  dans son Responsa Iguérot Moché Ora’h Haïm volume 4 siman 21et siman 101 Ot 1, Rabbi Éliézer Yéhouda Waldenberg responsa Tsits Eliézer volume 10 Siman 19 et volume 14 siman 53.

Aphorisme 
Tout est dans la main de D-ieu, excepté la crainte de Dieu (Brakhot 35a) 


Histoire de nos sages:

Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël* Amen et en particulier
🌹mon épouse Sarah bat Fortuné,
🌹Rabbi Moshé Ben Raizel  Admour de Kalov
🌹Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
🌹Haim Eliézer ben Tila, 
🌹Léon Yéhouda ben Rahel et Elicha
🌹Aaron ben Sarah,
🌹Lior Ben Rahel.
🌹Zohara Ginette bat Rivka
🌹Rivka Bérakha Bat Bentkia
Amen

Léilouy Nichmat 
🌹Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,z.t.l.

👨❤️‍👨Bonne journée à vous tous❤❤

  • Rabbi Yéohonatan Ayvchitz z.t.l . Né à Cracovie, Roch yeshiva de Prague à l’âge de 21 ans. En 1741, il est devenu le rabbin à Metz, et en 1750 il est devenu le rabbin d’Altona / Hamburg / Wandsbeck (AHU), où il a eu des désaccords majeurs avec RavYaakov Emden. Il était érudie dans de nombreux domaines, Il est l’auteur de nombreux ouvrages halakhiques, ainsi que des collections de sermons et d’œuvres inédites sur la kabbale. Trente de ses œuvres dans le domaine de la halakha ont été publiés. Auteur du Yéârot Dvach, « Ourim Vétoumim » et « Kréti OuPléti » sur le Choul’han ‘Aroukh Ahavat Yehonatan commentaire sur les haftarot hebdomadaires. (1690 -1764) [D’autres disent le 21 Elloul]
  • Rabbi Yits’hak Ashkenazi z.t.l
  • Rabbi Éliyahou Ilouz z.t.l. Tivéria et Maroc et chef du Beit Din, auteur des Responsa « Pétah Éliyahou » et Yech Méayin,  Zémirot Yisrael Maâssé Eliyahou et d’autres Livres (1860 – 1929)
  • Rabbi Yéhouda ben Chimôn z.t.l d’Arpod, Maroc
  • Rabbi Yossef ‘Haïm HaCohen z.t.l chef du Beit Din de Congrégation des Maaravim à Jérusalem, auteur du « Min’hat Cohen 5681
  • Rabbi Yaâkov Davon z.t.l . Membre du Beit Din Sépharade à Jérusalem et ensuite le rabbin de Damas 5689.
  • Rabbi Yéhouda Eben Simhon z.t.l de Meknès
  • Rabbi Yaâkov Halévy Mouline Ségal z.t.l ben Moshe auteur du Maharil z.t.l.. Né à Mayence, en Allemagne, il était le disciple principal du Rav Shalom de Neustadt. Le Maharil auteur du Minhagué Maharil, principale source des coutumes Ashkenaz, souvent cité par le Rema dans le Choul’han Aroukh. Le Maharil vécu le massacre de masse des Juifs en Autriche en 1420 et les guerres hussites en 1421, des souffrances des Juifs de la Bavière et du Rhin. (1365-1427) [D’autres disent le 21 Elloul]
  • Rabbi Mordékhaï Dov Ber de Mitteler z.t.l, auteur de Haemek Shéelah (1903).
  • Rabbi Eliahou Haïm Aboulafia z.t.l
  • Rabbi Aharon z.t.l Ben Rabbi Yaâkov Abouhatséra z.t.l, de Tatoudjimat enterré au Maroc
  • Rabbi Pin’has Rabinowitz z.t.l chef du Beit Din de Kitsk
  • Rabbin El’hanan Ashkénazi z.t.l (1800)

CHAVOUA TOV 


vendredi 23 septembre 2016

Se coiffer le jour du Shabbat


Halakha N°1
Il est interdit de se peigner le jour du Chabbat avec une brosse normal ou un peigne de peur de déraciner les cheveux.
Il est interdit de se coiffer la barbe même avec une brosse douce ou une brosse dont les poils de la brosse sont écarté les uns des autres car la nature des poils de la barbe son entrelacé entre eux, par contre on peut l’arranger délicatement avec nos doigt
Références  Guémara Nazir page 42a, Guémara Chabbat page 50b voir Rachi, Rabbi Yosef Karo z.t.l. dans le Choul’han ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm Siman 303 Saïf 27, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans le Michna Béroura Ora’h ‘Haïm Siman 303 Saïf Katan 86 et 88, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Volume 5 Saïf 109, Rabbi Yits’hak Bar Chéchat z.t.l.  dans son responsa le Ribach siman 394, Rabbi David Lao Chlita dans ces cours hebdomadaires..

Halakha N°2
Pendant Chabbat il est permis de se coiffer seulement avec une brosse douce afin de ne pas déraciner les cheveux (comme les brosses de bébé) il en est de même pour une brosse dont les poils sont écarté les uns des autres
Références : Rabbi Yosef Karo z.t.l. dans le Choul’han ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm Siman 303 Saïf 27, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans le Michna Béroura Ora’h ‘Haïm Siman 303 Saïf Katan 86, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf Hahaïm, Ora’h ‘Haïm siman 303 Saïf 27, , Rabbi Yits’hak Yossef  Chlita  dans Yalkout Yossef Volume 5 Saïf 109 et dans volume 2 Halakhot chabbat page 106

Hiloulot du 20 Eloul
✔Rabbi Chalom ‘Hazan  z.t.l.
✔Rabbi Fruend z.t.l.
✔Rabbi Éliyahou Pardes z.t.l. kabbaliste de Beth El à Jérusalem.
✔Rabbi Moché Sebag z.t.l de Marrakech
✔Rabbi Yossef Chlomo Kanemann z.t.l. Roch Yéchiva de Ponyovitch (1886-1969). Né à Kuhl, la Lituanie, dont environ un tiers étaient des Juifs. À l’âge de 14 ans, il est allé à la Yeshiva Telshe, où il a appris jusqu’à ce qu’il eût vingt ans. Il a ensuite passé un an et demi en Novardok, après quoi il a passé trois ans à Radin avec le Hafets Haim. Il a épousé la fille du Rav de Vidzh, le 21 Adar I en 1919, le Rav Yosef Shlomo Kahaneman a été nommé rav de Ponevezh à l’âge de 33 ans. Il a été élu au parlement lituanien. Il a immigré en Israël en 1940 et construit Kiryat HaYeshiva à Bné Brak et Baté Avot une maison pour les orphelinats.
✔Rabbi Haïm Koréah z.t.l.  de Téman
✔Rabbi Elimelekh Alter Panet z.t.l.  des u.s.a
✔Rabbi Yéhouda Arié Mouskato z.t.l.  d’Italie
✔Rabbi Eliahou Loupiann z.t.l Mashgia’h de la Yéchiva de Kelm ; Rosh Yeshiva de Etz Chaim à Londres, et mashgia’h à Kfar Hassidim. Rabbi Shalom Schwadron z.t.l. était l’un de ses talmidim. Après avoir consacré 25 ans de sa vie à la Yeshivat Eits haim, Rabbi Elyahou passa la direction de la yeshiva a Rav Greenspan. Rabbi Elyahou a émigré en Israël en 1950, alors qu’il était âgé de 76 ans. Auteur du Lev Eliyahou il est partie de se monde à l’approches de Roch Hachanah, dans sa centième année, en Erets-Israël. (1870-1970),
✔Rabbi Moshé Aryé Freund, Av Beit Din de Yeroushalayim. Né à Honiad, en Hongrie, Il a retracé sa famille jusqu’au Rema, Quand il avait 16 ans, il a épousé sa cousine, la fille du Rav Baroukh Goldberger. Avant la Seconde Guerre mondiale, il a servi comme Rosh Yeshiva de Satmar. En 1944, il a été emmené à Auschwitz, où sa femme et neuf enfants ont été assassinés. En 1951, il monta à Yeroushalayim et fut le Rav de la communauté de Satmar. En 1969, il a été invité à présider les Beit Din de la Eida Haharidit (1894 à 1996)
✔Rabbi Avraham Sternhertz, un grand Hassid Brésslav .


Hiloulot 21 Eloul
✔Rabbi Raphaël Berdugo z.t.l de Mekhnès
✔Rabbi Chalom ‘Hazan z.t.l
✔Rabbi Moché Arié Freuïnner  z.t.l
✔Rabbi Éliyahou Pardes z.t.l
✔Rabbi Moché Benhamou z.t.l de Séfrou
✔Rabbi ‘Haï Maïmon z.t.l auteur du Séfer « Béer Lé’hi »
✔Rabbi Nissim Kadouri ‘Hazan z.t.l auteur du Séfer « Maâssé Nissim ».
✔Rabbi Chalom Horowitz z.t.l
✔Rabbi Abraham Roubine z.t.l
✔Rabbi Yits’hak Achkanazi z.t.l
✔Rabbi Baroukh Yits’hak Lévine z.t.l Roch Yéchiva de Mékor Haim
✔Rabbi Yéohonatan Ayvchitz z.t.l . Né à Cracovie, Roch yeshiva de Prague à l’âge de 21 ans. En 1741, il est devenu le rabbin à Metz, et en 1750 il est devenu le rabbin d’Altona / Hamburg / Wandsbeck (AHU), où il a eu des désaccords majeurs avec RavYaakov Emden. Il était érudie dans de nombreux domaines, Il est l’auteur de nombreux ouvrages halakhiques, ainsi que des collections de sermons et d’œuvres inédites sur la kabbale. Trente de ses œuvres dans le domaine de la halakha ont été publiés. Auteur du Yéârot Dvach, « Ourim Vétoumim » et « Kréti OuPléti » sur le Choul’han ‘Aroukh Ahavat Yehonatan commentaire sur les haftarot hebdomadaires. (1690 -1764)
✔Rabbi Yaakov HaLevi ben Moshe Moellin (Maharil) z.t.l.. Né à Mayence, en Allemagne, il était le disciple principal du Rav Shalom de Neustadt. Le Maharil auteur du Minhagué Maharil, principale source des coutumes Ashkenaz, souvent cité par le Rema dans le Choul’han Aroukh. Le Maharil vécu le massacre de masse des Juifs en Autriche en 1420 et les guerres hussites en 1421, des souffrances des Juifs de la Bavière et du Rhin. (1365-1427) [D’autres disent le 22 Elloul]
✔Rabbi Barouch Yitshak Levine z.t.l. (1910-1988). Son grand-père paternel était Rav Menahem Nachum, qui était très proche du Hafetz haim et était un talmid du Rav Nahoum de Horodna, Son grand-père maternel était Rav Yehouda Leib Davidson, un talmid de Rav Yisrael Salanter, Peu de temps après sa Bar Mitzvah, Rav Baroukh Yitshak est allé à apprendre a Grodna sous Rav Shimon Shkop, puis à Baranovich chez Rav Elhanan Wasserman pendant 3 ans. Il est monté en Eretz Yisrael en 1938 et dirigea la Yeshiva de Lomza de Petah Tikva. Il est devenu le Rav de la banlieue de Mekor Haim a Yerushalayim.


Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Parasha Ki tavo כי תבוא
http://www.lejudaisme.org/la-sidra-ki-tavo/


Parasha en vidéo
http://www.lejudaisme.org/wp-content/uploads/2016/09/026-Kitavo.mp4


Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen et en particulier
mon épouse Sarah bat Fortuné, 
Rabbi Moshé Ben Raizel  _Admour de Kalov_
Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,Chlita
Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita, 
Haim Eliézer ben Tila, 
Léon Yéhouda ben Rahel et Elicha
Aaron ben Sarah, 
Lior Ben Rahel. 
Zohara Ginette bat Rivka 
Rivka Bérakha Bat Bentkia
Amen

‍❤️‍ Chabbat Chalom  à vous tous❤❤

mercredi 21 septembre 2016

La puissance et la sublimité des 13 attributs :

  • Halakha No 1 & 2

    La puissance et la sublimité des 13 attributs :
    Il serait bon de comprendre les 13 attributs de miséricorde :
    cela nous aidera pour les Sélih’ot et pour le jour de Yom kippour Aba Alénou Léchalom.
    וַיַּעֲבֹר ה’ עַל פָּנָיו וַיִּקְרָא

     ה’ ! ה’ אֵל רַחוּם וְחַנּוּן אֶרֶךְ אַפַּיִם וְרַב חֶסֶד וֶאֱמֶת
     נֹצֵר חֶסֶד לָאֲלָפִים נֹשֵׂא עָוֹן וָפֶשַׁע וְחַטָּאָה וְנַקֵּה

    Hachem

    Ce Nom marque la miséricorde. Hachem est miséricordieux face à celui qui pèche, même s’il sait que le mal sommeil en cette personne.

    Hachem

    Hachem est clément face à l’égarement du pécheur.
    Nos sages nous enseignent que le premier nom d’Hachem fait référence à l’homme avant la faute. L’homme a de mauvaises pensées, des mauvais penchants qui vont l’amener à la faute, mais malgré cela Hachem est miséricordieux avant le péché il ne tient pas en compte des crimes qui seront commis dans le futur ni les pensées immorales qui ont conduit au péché.  

    E-L אל

    « origine de tout mouvement et source première de toute force d’amour .Ce nom dénote le pouvoir. La clémence divine surpasse parfois même le degré indiqué par le nom d’Hachem.

    Rah’oum רחום

    Compatissant, Hachem soulage du sentiment de culpabilité, et Il ne place pas l’homme dans des situations de tentation extrême.

    Vé-h’anoun וחנון

    Le mot « HaNoun » est proche de « HiNam » en hébreux (la gratuité) : Hachem, attribue sa grâce gratuitement , même envers ceux qui ne le méritent pas, sans aucune contre partie de mérite personnel.  

    Erekh Apayim ארך אפים

    Rachi explique « il garde longtemps sa colère et ne se hâte pas pour punir, peut être fera t’il pénitence » afin que le pécheur puisse reconsidérer son action avant qu’il ne soit trop tard. (Rav Moshé Cordovero dans « Tomer Dévorah, » décrit Hachem  comme un « Roi insulté », à qui les sujets désobéissent, et QUI maintient pourtant leur existence.

    Vérav H’éssed רב חסד

    … Et plein de bienveillance…; envers les personnes de peu de valeur. Aussi, si les plateaux du bien et du mal sont équilibrés, Il fait pencher la balance vers le bien.

    Véémet ואמת

    Et la vérité; Hachem ne manque jamais à Sa parole.

    Notser H’éssed Laalafim נצר חסד לאלפים

    Sauveur par bonté pour des milliers de générations ; Les actions du juste profitent à sa progéniture au long terme. Rachi note des milliers de générations (le mot millier est au pluriel en hébreu) veux dire au minimum 2000 générations (2000 x 20 ans chaque génération = 40 000 ans au minimum). Cette durée est quasiment éternelle.

    Nossé Avone נשא עון

    … Indulgent face à l’iniquité …; Hachem pardonne le pécheur intentionnel lorsqu’il se repend.  

    Va-Pécha ופשע

    et le péché délibéré ; Hachem permet même à ceux qui l’ont délibérément courroucé, de se repentir.

    Véh’ata וחטאה

    et l’erreur ; Ceci concerne le péché commis dans l’insouciance ou dans l’indifférence.

    Vénaké ונקה 

    Et celui qui purifie ; Hachem efface les péchés de ceux qui se repentent. Aucune faute ne sera relevée a celui qui effectuera une techouva sincère a condition qu’il s’engage à ne plus jamais répéter sa faute.
    Références :  Chémot – Exode chapitre 34 Paracha de Ki Tissa, Guémara Roch Hachana page 17 et dans Chémot Rabba Paracha 2 Siman 1., Yalkout Chimôni sur le Téhilim chapitre 45,Séfer Yérmiyahou chapitre 33 verset 25, Talmoud Babli Guémara Yoma 21b, Talmoud Babli Guémara Pessa’him 68b, Talmoud Babli Guémara Nédarim 32a, Rabbi Moché Ben Maimon z.t.l. dans le Rambam Halakhot Téchouva chapitre 1 Halakha 4 et chapitre 5 halakha 5 chapitre 7 Halakha 6 et 7. Rabbi Chnéour Zelmnan z.t.l. dans le Tania chapitre 24.

    C’est pour cela que nous devons

    a) Les réciter doucement même si les gens de la synagogue vont vite,
    b) Les réciter avec Kavana (concentration).

    Références : Rabbi Haïm David Azoulay z.t.l dans Birké Yossef Ot 4, Rabbi Mordékhay Chaarabi z.t.l.Maarach dans Chaâr Arié, Rabbi Haïm Mordékhaï Margaliot z.t.l dans Chaâré Téchouva Ot 1,

    Halakha en Vidéo

APHORISME
La plus petite des âme juive a le pouvoir de résister à toutes les tentations du monde.
 Zohar Hakadoch

  • Hiloulot 19 Eloul
  • Rabbi Yaâkov d’Orléans z.t.l, un des Baâlé Tossefoth et un étudiant de Rabbénou Tam, a été tué avec beaucoup d’autres Juifs à Londres lors de pogroms après le couronnement du roi Richard Cœur de Lion, 1189 qu’Hachem venge leurs sangs. [D’autres disent le 3 Elloul]
  • Rabbi Abraham Chlomo Zalman Tsoref z.t.l
  • Rabbi Arié leyb de Koibitski z.t.l auteur du Lev Haari (1990)
  • Rabbi Békhor Aharon Elnakoua z.t.l Av Bet Din de Yérouchalaim
  • Rabbi Bérakhia Shapira z.t.l de Cracovie auteur du Zérâ Barekh (1766)
  • Rabbi Dov z.t.l frère du Gaon de Vilna z.t.l (1807)
  • Rabbi Élimélekh Alter Paneth z.t.l Admour de Deizher, il a vécu avec sa famille à Paris après la guerre, émigré aux États-Unis (1928 – 2005).
  • Rabbi ‘Haïm Benbénisti z.t.l auteur du Knesset Haguédola un commentaire sur le Choulhan Aroukh, Grand Rabbin d’Izmir (Smyrne) (1603 -1673)
  • Rabbi Hillel Vitkind z.t.l, Rosh Yéchiva de Beit Hillel de Novardok-Tel Aviv a Bné Brak. Ils vivaient une vie de grande pauvreté en raison des énormes dépenses qu’il a engagées pour sauver les jeunes. (1974)
  • Rabbi Moché Tsvi Aryé Bick z.t.l né en Meziboz Ukraine, a grandi à New York, Il n’a jamais publié ses responsa. (1911 – 1990)
  • Rabbi Shraga Feiboush z.t.l de Barzine auteur du Sfat Emet (1876)
  • Rabbi Souliman Mena’hem Mani z.t.l. Rav de Hébron après le « Sdé Hémed,
  • Rabbi Zéev Nahoum Bornstein z.t.l de Biala (1885)
  • Rabbi Yékoutiel Aryé Kamlehr z.t.l de Stanislav (1932)
  • Rabbi Elimelekh Alter Paneth z.t.l, le Deizher Rebbe (1928-2005). Né en Roumanie, il vivait avec sa famille à Paris après la guerre, il a émigré aux États-Unis.
Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen


Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël* Amen et en particulier

🌹mon épouse Sarah bat Fortuné,

🌹Rabbi Moshé Ben Raizel  _Admour de Kalov_
🌹Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,Chlita
🌹Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
🌹 Léon Yéhouda ben Rahel et Elicha
🌹Haim Eliézer ben Tila,
🌹Aaron ben Sarah,
🌹Lior Ben Rahel.
🌹Zohara Ginette bat Rivka
🌹Riva Bérakha Bat Bentkia

Amen

Léilouy Nichmat

De tous les défunts du âm Israël et en particulier
  • Sarah Bat Rosa z.t.l.
  • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
  • Gérard Guerchon Ben Yitshak
  • Fortuné Bat Camille Camouna
👨❤️‍👨Bonne journée à vous tous❤❤

mardi 20 septembre 2016

S’interrompre pendant ou après le Chofar


S’interrompre ou réciter les supplications après la 1ère sonnerie du Choffar:

Chalom oubrakha

Halakha1

1⃣) C’est un commandement positif de la Torah d’écouter le Chofar à Roch Hachana.
2⃣Avant la sonnerie, l’homme qui sonne (le Baal Tokéâ) doit penser acquitter chaque membre de l’assemblée et chaque membre doit écouter attentivement toutes les sonneries du Chofar..
Références : Chémot Chapitre 19, verset 16,  Guémara de Roch Hachana page 34a et 16 a, Rabbi Moché Bar Maïmone z.t.l dans le Rambam lois du chofar chapitre 3 Saïf, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Siman 585, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans le  Kaf Ha’haïm siman 585 Saïf 28, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l .  dans   H’azon Ovadia Yamim Noraïm page 132, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Volume des Moâdim page 36.

3⃣) Le Baal Tokéâ et les fidèles *ne s’interrompront pas* entre la bénédiction et les sonneries et durant les sonneries, on ne récitera pas de supplications, mais on *pensera* à se repentir sincèrement.
Références : Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 1 siman 36 Ot 18 et volume 3 siman 32a 34 et dans le responsa Yéhavé Daât volume 1 siman 55 et dans Halikhot Ôlam volume 2 page 239, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Volume des Moâdim page 41 note 15.

Halakha2
4⃣) À cause de l’exil, nous avons perdu la manière exacte de sonner et nous ne savons plus s’il s’agit de sons rapides et saccadés (Téroua) ou s’il s’agit de sons plus longs et entrecoupés (Chévarim), 
ce que nous savons, c’est que cette sonnerie était précédée et suivie d’un son long (Tékia).
5⃣ Afin de nous acquitter de notre devoir, nous combinons toutes les possibilités, trois fois chacune, ce qui donne un total de 30 sonneries à chaque fois.

Avant la prière de Moussaf, on sonnera 30 sonneries, 
pendant Moussaf, on sonnera 30 fois 
et 30 autres fois pendant la répétition de Moussaf,
 ce qui fait 90, 
et 10 sonneries au moment du dernier Kaddich, ce qui fait un total de 100 sonneries.
Références : Chémot Chapitre 19, verset 16,  Guémara de Roch Hachana page 34a et 16 a, Rabbi Moché Bar Maïmone z.t.l dans le Rambam lois du chofar chapitre 3 Saïf, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Siman 585,Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l .   dans le  Kaf Ha’haïm siman 585 Saïf 28, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le  Ben Ich Haï Paracha Nitsavim Saïf 14, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l  dans son responsa Yabiâ Ômer volume  I siman 36, Rabbi Moché Feinstein z.t.l dans son  Responsa Iguérot Moché  volume 2 section Orah Haïm Siman  36, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans son Michna Béroura siman 585, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l dans le Kitsour Choul’han Âroukh siman 129 Saïf 14.


Hiloulot 18 Eloul
Rabbi Yéouda Loew z.t.l, le Maharal de Prague (1525-1609) 
Né à Posen, en Pologne, dans la nuit du Seder de Pessa’h, Sa lignée a été retracée au roi David. Il était le plus jeune de quatre frères. Le Maharal cest marié à l’âge de 32 ans à la Rabbanit Perla. Ils ont eu six filles et un garçon qui a été nommé d’après le père du Maharal, Betsalel.
Il a été Rav de Nikolsbourg et la province de Moravie, où il est resté 20 années. 
✅En 1573, il a déménagé à Prague, où il a ouvert une yeshiva. 
✅En 1592 le Maharal a accepté le poste de rabbin de Posen, 
✅En 1598 le Rav est retourné à Prague. 
Il était un écrivain prolifique, et ses œuvres comprennent :
Tiferet Yisrael sur la grandeur de la Torah et mitsvot ;
Netivot Olam, sur l’éthique ; 
Be’er Hagolah, un commentaire sur les dictons rabbiniques; 
Netsah Yisrael, sur l’exil et la rédemption; Or hadash, sur le livre d’Esther; 
Ner Mitzvah, sur Hanoukka; 
Guevourot Hachem, sur l’Exode; 
Et plein d’autres. Rav Kook a déclaré que le « Maharal était le père de l’approche du Gaon de Vilna d’une part, et le père de la Hasidous, d’autre part. »
Rabbi Yéhouda Koubo z.t.l le Second de Salonique.
Rabbi Yéchayahou Dayan z.t.l d’Aram Tsova.
Rabbi Avdallah Somekh z.t.l Rav du Ben Ish Chai et chef de la communauté juive irakienne Né à Bagdad, il a retracé sa lignée jusqu’à Rav Nissim Gaon z.t.l, chef de la Yéchiva de Néhardâ. Auteur du « Ziv’hé Tsédek » « Ets HaSadé »  » ‘H’azon LaMoëd « .(1813-1889).
Rabbi Nahoum Zeev Borenstein z.t.l, auteur du Agoudat Ezov, Rav de Elkush et Biala, (1885).
Rabbi Yossef Katzanlnborguen z.t.l de ostilh (1834)
Rabbi Yitzhak Hayot z.t.l (1612)
Rabbi Tzvi Bashki z.t.l Av Bet Din de Glouna (1807)
Rabbi Eliahou Zinguer z.t.l Av Bet Din de Kalich (1923)
Rabbi Ze’ev Nahoum Bornstein z.t.l, auteur de Agudat Ezov, Rav de Elkush et Biala, (1885).
Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen


Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen et en particulier
mon épouse Sarah bat Fortuné, 
Rabbi Moshé Ben Raizel  Admour de Kalov
Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,Chlita
Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita, 
Haim Eliézer ben Tila, 
Aaron ben Sarah, 
Lior Ben Rahel. 
Zohara Ginette bat Rivka 
Riva Bérakha Bat Bentkia
Amen


Léilouy Nichmat
De tous les défunts du âm Israël et en particulier

✔Sarah Bat Rosa z.t.l.
✔Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
✔Gérard Guerchon Ben Yitshak
✔Fortuné Bat Camille Camouna


‍❤️‍Bonne journée à vous tous❤❤

lundi 19 septembre 2016

Quelques traditions sur la Cérémonie du Tachlikh (suite)

Voici quelques traditions sur la Cérémonie du Tachlikh

L'après-midi du premier jour de Roch Hachana, après Min'hah, on se rend au bord de la mer, ou sur la rive d'un fleuve, ou près d'un puits contenant de l'eau, afin d'y réciter des versets des prophètes et les prières appropriées.

Il est intéressant de noter que Tachlikh est pratiqué de façon différente  selon les lieux :
Quand on dit le verset 
" יָשׁוּב יְרַחֲמֵנוּ יִכְבֹּשׁ עֲו‍ֹנֹתֵינוּ וְתַשְׁלִיךְ בִּמְצֻלוֹת יָם כָּל חַטֹּאותָם "
"Et Tu jetteras" leurs péchés dans les profondeurs de la mer

 on a l'habitude de secouer le bas des vêtements dans la direction de  l'eau.
a) D’autres  jettent  une pierre dans  l’eau et/ou secouent leurs poches ou leurs  vêtements,
b) Certains secouent seulement leur mouchoir,
c) Les juifs du Maroc, retourne leurs poches,
d) Les juifs de Tunisie,  crache dans l'eau pour manifester ce rejet,
e) Les juifs du Kurdistan s'immergent complètement pour se laver de leurs  péchés
f) Les juifs d'Europe de l'Est jettent des morceaux de pain (pour les poissons)
g) Les juifs de Syrie utilisent un bassin alimenté par un tuyau d'eau courante.
h) Les  juifs Kurdes sautent dans l'eau au cours de la cérémonie.
i) Les Juifs séfarades et orientaux semblent avoir observé le rite de tachlikh depuis le XVI ème siècle, suivant le rituel de Rabbi Yitshak Louria ZTL.
j) Les kabbalistes secouent leurs habits pour se libérer des «écorces » de péchés qui se sont formées au cours de l'année et récitent de nombreux extraits du Zohar. 
Leur acte se fonde sur un énoncé talmudique  la propreté des vêtements est un signe de pureté morale. 
Tachlikh devient en quelque sorte un geste purificateur, l'expression de la volonté de l'homme de se débarrasser de ses péchés.

Référence à cette coutume
La première référence à cette coutume est attestée dans le Séfer Hamabaril (XVe siècle) de Rabbi Yaacov Môlline z.t.l..  Bien qu'il interdise l'usage des miettes de pain pendant la cérémonie, on ne tint pas compte de cette interdiction.

Certains rabbanim rejetèrent la coutume du tachlikh, déclarant qu'il s'agissait d'une superstition d'origine non juive, tendis que d'autres la comprennent comme le tribut payé au Créateur, dont l’œuvre de  Création débuta à Roch- Hachana et qui eut pour premiers témoins les poissons. 

Les poissons et Tachlikh
Ce serait aussi la raison pour laquelle il est recommandé de pratiquer ce rituel au bord de l’eau  où vivent des poissons comme il est mentionné dans le psaume 121 «ni il s’endort ni ne sommeille le gardien d’Israël  » à l’instar  des poissons qui n’ont ni paupières et ne ferment  point les yeux. .

D’autre raisons de la pratique de Tachlikh

a) à l'époque on enduisait, les rois juifs près d’une source d’eau  à Roch Hachana, nous proclamons qu’Hachem est le roi du monde.

b) Quand notre ancêtre, Abraham, s'en allait lier son fils Its’hak, [sur l'autel], mais le Satan se transforma en fleuve, si bien que l'eau atteignit son cou. Abraham s'écria : " Sauve-nous, Hachem, car l'eau menace nos vies ! " Et ils furent sauvéיs (Tan'houma, Vayikra 25.) (Maharil)

c) Selon le Zohar, une rivière profonde symbolise la loi, la compréhension, la capacité de sonder les profondeurs de la connaissance, de développer et de tirer des conclusions. " Il y a des eaux, enseigne le Zohar, qui produisent des hommes sages et il y a des eaux qui produisent des sots. "

d) On a l'habitude d'aller là où il y a des  poissons  pour rappeler, que nous nous sommes comme des poissons, qui peuvent être piégé  dans les maillons du filet, (de la vie et de la mort)

e) Dans le livre de prière des communautés yéménites la prière de Tachlikh nais pas mentionné, mais les Yéménites qui habite maintenant en Israël le pratique.

Un geste purificateur
Tachlikh devient en quelque sorte un geste purificateur, l'expression de la volonté de l'homme de se débarrasser de ses péchés.

Références; Yalkout Chimôni Parachat Vayéra siman 99, Chaâr Hakavanot sujet de Roch Hachana page 90b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans Darké Moché Siman  583 Ot 2 et dans le Choul’han  Aroukh  Haga Ora’h Haïm siman 583 saif 2, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb z.t.l le Maharil Mouline dans ses Drachot Halakhot chofar page 38a, Rabbi Abraham Yits’hak Shperling z.t.l dans Taâmé Haminhaguim Ot 724, Rabbi Mordékhaï Yafé z.t.l siman 583 Ot 2, Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l de Voutchatch dans Mahazé Abraham,  Kountras H’azon laMoëd, Rabbi Haïm Arié Leïb Pinster z.t.l dans Chaâr bat Rabim, Rabbi Yossef Chalom Éliachiv z.t.l dans Achré Haïch page volume 3 page 86, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd siman 598 Ot 17 page 87. Yalkout Chimôni Parachat  Vayéra siman 99, Zohar Hakadoch Parachat Vayikra 18, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le ben Ich Haï Parachat Nitsavim, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l  dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 56, Rabbi Yaâkov Friedman z.t.l dans Ohalé Yaâkov page 149b, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Ora’h Haïm siman 583, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l  de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav, Rabbi Raphael Abraham Chalom Mizra’hi z.t.l Chaârabi dans Chémène Sassone volume 3 Drouché Roch Hachana Ot 12, Kovets Ha-Igour volume 10 au nom du Rabbi Chalom Chaârabi z.t.l, Rabbi Chémouel Baroukh z.t.l Ganout Kovets Beth Din Oraa Halakhot Roch Hachana siman 40 Saïf 43, 44,45, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha chapitre 15,  Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha  chapitre 15, Rabbi Yossef Haïm dans le ben Ich Haï Parachat Nitsavim saif 12  et dans le responsa Torah Lichma siman 145, Rabbi Yaâkov  Haïm Sofer z.t.l  dans Kaf Hahaïm siman 583 Ot 33, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans Tsiporène Chamir siman 12, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Haï siman 13ot 70,: Rabbi Mickal Yéhyiel Halévy Epstein z.t.l  dans Aroukh Hachoul’han siman 583 Ot 4, Rabbi Éliyahou de Kalich, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha  chapitre 15, Rabbi Yits’hak Chapira dans Elef Hamaguen Siman 598 Saïf 7 , Rabbi Abraham Dantzig z.t.l.  dans H’ayéAdam, Klal 144, Siman 15, Rabbi Chémouel Baroukh Ganout Kovets Beth Din Oraa Halakhot Roch Hachana siman 40 Saïf 43, 44,45: Guémara Sanhédrin page 89b, Yalkout Chimôni Parachat  Vayéra siman 99, Zohar Hakadoch Parachat Vayikra 18 et Parachat Nasso page 130b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han  Aroukh  Haga Ora’h Haïm siman 583, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb z.t.l le Maharil Mouline dans ses Drachot Halakhot chofar page 38a, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Ben Ich Haï Parachat Nitsavim, Rabbi Ovadia Yossef  z.t.l dans Yéhavé Daât, volume 1, Siman  56.


APHORISME
La plus petite des âme juive a le pouvoir de résister à toutes les tentations du monde.
 Zohar Hakadoch
  • Hiloulot 17 Eloul
  • Rabbi Hillel David Sathon z.t.l d’Aram Tsova, auteur du  Ar’ha Ou’Mérapé.
  • Rabbi ‘Haïm Chmouel HaCohen Koneverti z.t.l Rav de Tivéria
  • Rabbi Yaâkov Makhlof z.t.l
  • Rabbi Moché Ben Yaâkov Tolédano z.t.l de Meknes
  • Rabbi Chmouel Elalouf z.t.l. de jerusalem
  • Rabbi Moché Bélaich z.t.l (1909)
  • Rabbi Sassi ben ‘Houati HaCohen z.t.l de Djerba et Tsfat. Auteur du  Porekhet HaMasakh et Midrasho chel Shem Véêver commentaires sur le Talmoud et la Torah (1971)
  • Rabbi ‘Haïm Benbénichti z.t.l disciple de Rav Yossef Trani. Né à Constantinople, Av Bet Din de Tita (près d’Izmir) auteur du Kénesset HaGuédola (1603 – 1673)
  • Rabbi Nathan Nata Shapira z.t.l, le Maguid de Lublin (1752),
  • Rabbi Yossef Yoska de Douvna z.t.l, auteur du Yéssod Yossef sur le Moussar, étudiant du Maguid de Mezritch. (1800).
  • Rabbi David Dov Taub z.t.l, Av Bet Din de Dabrizinsk, auteur du Binyan David (1899).
  • Rabbi Yaâkov Kopil Reick z.t.l, Rav de Budapest. (1838 -1929)
  • Rabbi Yaâkov Makhlouf z.t.l de Tripoli
  • Rabbi Yossef Yoske Halévy z.t.l disciple du Baal Shem Tov éleve du Baâl Chem Tov (1800) chef spirituel de la communauté de Prague en 1598 et est devenu le Rav de Prague, où il a servi jusqu’à sa mort. Il est né en l’an 5273 (1513), son père était rabbin de Betsalel Vermezia. Sa lignée a été retracée au roi David. Il était l’un des plus grands sages ashkénaze (Juifs d’Europe). Pour une période de 20 ans, il a été le rabbin de Nicholsburg.  En l’an 1573, il installe à Prague et a fondé une grande salle d’étude qui a servi de lieu de rencontre pour les sages de son temps, Il est devenu célèbre en tant que Gaon (génie),

Refoua Chelema et RéusiteRefoua

Toutes les Halakhot sont dédiées* pour la protection et la Réfoua Chéléma *de tout le peuple d'Israël* Amen et *en particulier* 

🌹mon épouse Sarah bat Fortuné,
🌹Rabbi Moshé Ben Raizel  _Admour de Kalov_
🌹Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,Chlita
🌹Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
🌹Haim Eliézer ben Tila,
🌹Aaron ben Sarah,
🌹Lior Ben Rahel.
🌹Zohara Ginette bat Rivka
🌹Riva Bérakha Bat Bentkia
*Amen*

Léilouy Nichmat

De tous les défunts du âm Israël et en particulier
  • Sarah Bat Rosa z.t.l.
  • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
  • Gérard Guerchon Ben Yitshak
  • Fortuné Bat Camille Camouna
👨❤️‍👨Bonne journée à vous tous❤❤